Affaires Dewdanee et biscuits de Hanoomanjee: le MSM prépare sa riposte

Avec le soutien de
Le MSM devrait donner des éléments de réponses lors de la rentrée parlementaire.

Le MSM devrait donner des éléments de réponse lors de la rentrée parlementaire.

Il est temps pour le parti de riposter à tous «ces mensonges». C’est ce que deux membres influents du bureau politique du Mouvement socialiste militant (MSM), que nous avons contactés, dimanche 19 mars, ont déclaré. Le fait est que le parti soleil, particulièrement son leader, a été acculé ces dernières semaines. Les polémiques se sont succédé :  sur les biscuits de Sheila Hanoomanjee, avec le rôle de la Speaker, l’affaire Álvaro Sobrinho et le cas de Geanchand Dewdanee, présumé trafiquant de drogue.

Si Pravind Jugnauth réfute les accusations de l’opposition surtout sur sa proximité avec Geanchand Dewdanee, il n’empêche que les photos qui paraissent chaque jour dans la presse fragilisent davantage le Premier ministre. Il faut ajouter à cela une campagne d’affiches du Mouvement militant mauricien (MMM) qui a repris un article de presse faisant état d’une «Sun Trust Connection».

Les deux membres influents du parti soleil avancent que ces photos veulent montrer que le MSM fréquente des trafiquants de drogue. «S’il est vrai que, en tant que députés ou ministres, nous rencontrons plusieurs activistes chaque jour, nous ne sommes pas responsables de leurs actes ni des affaires louches dans lesquelles ils peuvent être impliqués», expliquent les deux parlementaires.

Le MSM ne traîne-t-il pas plusieurs casseroles avec les biscuits, le rôle de la Speaker Maya Hanoomanjee et l’affaire Álvaro Sobrinho, entre autres ? Nos deux interlocuteurs font ressortir que les ministres, que ce soit du MSM ou du Muvman Liberater, auront l’occasion de riposter au Parlement. «Il y aura des questions précises et nous aurons des réponses. Le peuple saura juger où se trouve la vérité, surtout qu’il pourra suivre le déroulement des travaux parlementaires en direct à la télévision», affirment-ils.

Discuter en groupe

Les deux parlementaires du MSM soutiennent que si le bureau politique du parti ne s’est pas réuni durant le week-end, c’est surtout en raison du calendrier du Premier ministre. «Avec la réunion de la Plateforme économique africaine, le Premier ministre a un calendrier très chargé. Peut- être que le prochain politburo du parti se tiendra samedi. Nous aurons alors l’occasion de discuter de toutes ces affaires en groupe», font-ils ressortir.

Le MMM, avec sa campagne d’affiches, ne compte pas lâcher prise sur l’affaire de drogue. De son côté, le Parti travailliste, avons-nous appris, tiendra une conférence de presse, mardi 21 mars, pour parler de toute cette affaire.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires