La police suit des pistes au Champ-de-Mars

Avec le soutien de
L’ICAC et la FIU comptent enquêter sur de possibles activités illicites de certaines personnes qui fréquentent le Champ-de-Mars.

L’ICAC et la FIU comptent enquêter sur de possibles activités illicites de certaines personnes qui fréquentent le Champ-de-Mars.

Les paris sont ouverts. Existe-t-il un lien entre les Rs 2 milliards d’héroïne saisies dans le port et certaines personnes qui ont accès aux loges du Champ-de-Mars? Les premières informations que possèdent les enquêteurs de l’Anti-Drug & Smuggling Unit (ADSU) accréditent en tout cas cette thèse. Quelques «habitués» du monde hippique sont soupçonnés de blanchir de l’argent.

L’Independent Commission Against Corruption et la Financial Intelligence Unit creuseront davantage cette piste dans les jours qui viennent. Les enquêteurs réclameront des ordres judiciaires pour pouvoir passer au peigne fin le patrimoine ainsi que les transactions financières effectuées par les suspects mentionnés dans l’affaire.

En attendant, après le courtier maritime Navind Kistnah – turfiste invétéré, gros parieur et «joueur chanceux» au casino –, et Geanchand Dewdanee, ancien investisseur dans une défunte écurie et copropriétaire d’un cheval, les Casernes centrales s’intéressent désormais au propriétaire d’une chaîne de fast-foods, qui habite la région des Plaines-Wilhems.

Ce dernier aurait déjà parrainé quelques courses durant ces dernières saisons et il aurait l’habitude de miser gros en utilisant Navind Kistnah comme intermédiaire. La police soupçonne d’ailleurs ce businessman de faire partie du groupe de trafiquants ayant commandé les 135 kg d’héroïne.

D’autre part, l’ADSU n’a pas encore déterminé si la totalité de la cargaison de drogue était destinée exclusivement au marché mauricien ou si une partie devait repartir vers d’autres cieux. Remplis de blancs nuages.

Publicité
Publicité

Les choses ont démarré début mars. Les autorités découvrent 135 kilos d’héroïne dissimulés dans des compresseurs sur le MSC Ivana. Les soupçons se portent sur Navind Kistnah, qui la veille avait déjà quitté l’île Maurice. Pour mieux comprendre cette actualité, voici tous les développements liés à cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires