Rs 2 milliards de drogue saisie : Pravind Jugnauth mis en garde contre Dewdanee dans le passé

Avec le soutien de
Geanchand Dewdanee savourant l’acquittement de Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint, le 25 mai 2016, au Sun Trust.

Geanchand Dewdanee savourant l’acquittement de Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint, le 25 mai 2016, au Sun Trust.

Les langues commencent à se délier parmi des agents et sympathisants du Mouvement socialiste militant (MSM) concernant la proximité de Geanchand Dewdanee avec les leaders du parti. Dans le passé, des agents auraient fait part de leurs soupçons à Pravind Jugnauth, qui n’était pas encore Premier ministre.

Sous le couvert de l’anonymat, deux agents du MSM, qui ont sillonné la circonscription n°7 aux dernières élections générales, ont affirmé que Geanchand Dewdanee est un habitué du Sun Trust. «Il ne fait pas partie du comité central mais il a souvent été aperçu au Sun Trust en compagnie des leaders du parti», affirme l’un d’eux. Il précise avoir attiré l’attention de Pravind Jugnauth sur la présence de Dewdanee et il lui avait fait part de ses soupçons sur les agissements de ce dernier.

Même si notre interlocuteur ne fait pas partie du bureau politique (BP), il dit avoir appris que le nom de Dewdanee a été mentionné lors d’une réunion du politburo il y a six mois, et que sa proximité avec des leaders du parti est décriée. Mais l’agent du MSM dit ne pas connaître la suite.

Il nous revient également que quelques mois après les élections générales de décembre 2014, Geanchand Dewdanee aurait accompagné un agent du MSM au bureau de Pravind Jugnauth pour que l’agent soit nommé au sein d’un conseil d’administration d’une instance éducative. Cela a été fait quelques semaines plus tard.

Selon nos informations, Geanchand Dewdanee a voyagé à bord du même avion que Pravind Jugnauth lors d’une de ses visites en Inde en octobre 2016, mais il n’a pas fait partie de la délégation officielle. D’ailleurs, le Premier ministre a déjà dit qu’il ne pouvait pas connaître tout le monde qui prend le même avion que lui, mais a affirmé que Geanchand Dewdanee ne pouvait pas faire partie de la délégation officielle.

Par ailleurs, un membre du BP a indiqué qu’il attend la prochaine réunion pour soulever toute la question. Il a laissé entendre que, normalement, une réunion était prévue pour samedi, mais il a appris que tel ne sera pas le cas. Toutefois, un membre influent du MSM a soutenu que le BP du parti ne se tient pas régulièrement car tout dépend du calendrier du Premier ministre.

Une grande majorité des membres du BP du MSM se montrent solidaires à Pravind Jugnauth. Ils affirment que souvent, le Premier ministre est photographié en compagnie de personnes mais qu’il ne les connaît pas toutes personnellement.


Le présumé trafiquant face à une accusation de corruption

Inculpé provisoirement d’importation de drogue, Geanchand Dewdanee n’est pas au bout de ses peines. Cet ancien conseiller de l’ex-ministre Mahen Gowressoo devra comparaître en  cour intermédiaire, le 4 avril, pour un procès que lui intente la commission anticorruption.

Cet habitant de Poudre-d’Or est accusé d’avoir offert un pot-de-vin de Rs 200 au «Trainee Police Constable» Mottea afin que ce dernier annule une contravention routière. C’était le 1er avril 2011, à la rue La Reine, Port-Louis, que Geanchand Dewdanee, «Leading Hand» au ministère des Infrastructures publiques, aurait empêché le policier de faire son travail correctement. Il fait face à une accusation formelle de «bribery by public official» en vertu du Prevention of Corruption Act. Cinq témoins ont été assignés.

Faisant l’objet d’une interdiction de quitter le pays, Geanchand Dewdanee avait demandé la permission de partir en Inde du 11 au 28 janvier 2017. Il a dû fournir une caution de Rs 100 000. Il a également voyagé en Inde, au Bangladesh, à Madagascar, en Angleterre, en Malaisie, en Chine, au Népal, en France et à La Réunion, du 27 septembre 2016 au 15 novembre de la même année. Une somme de Rs 100 000 avait été soumise devant la cour intermédiaire par ce courtier maritime, qui a toujours été vu aux côtés de Pravind Jugnauth dans le cadre du procès MedPoint. De plus, lorsque Pravind Jugnauth avait remporté son appel, il tenait un drapeau du MSM.

Par ailleurs, en ce qui concerne l’affaire des 135 kg de drogue saisis au port, l’ADSU tente de comprendre comment la compagnie Brilliant Resources Consulting Ltd, dont Geanchand Dewdanee est l’un des directeurs, y est impliquée. L’enquête se poursuit.

Publicité
Publicité

Les choses ont démarré début mars. Les autorités découvrent 135 kilos d’héroïne dissimulés dans des compresseurs sur le MSC Ivana. Les soupçons se portent sur Navind Kistnah, qui la veille avait déjà quitté l’île Maurice. Pour mieux comprendre cette actualité, voici tous les développements liés à cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires