[Vidéo] Incivisme à Calodyne: enquête sur des déchets médicaux

Avec le soutien de
Des représentants des ministères de l’Environnement et de la Santé se sont rendus à Calodyne hier pour faire un constat.

Des représentants des ministères de l’Environnement et de la Santé se sont rendus à Calodyne hier pour faire un constat.

Des irresponsables gèrent une clinique. C’est la conclusion à laquelle on arrive à la vue des déchets médicaux jetés dans la nature. Des représentants des ministères de l’Environnement et de la Santé se sont rendus à Calodyne, le vendredi 17 mars, pour faire un constat.

Ce qu’ils y trouvent révèle l’incivisme des gérants d’une clinique : une dizaine de sacs remplis de déchets médicaux, au beau milieu de la végétation, contenant des thermomètres, des bidons remplis de seringues, des fioles encore pleines de sang et surtout d’innombrables appareils de dialyse usagés.

Les fonctionnaires ont pris des photos de ces déchets médicaux et en ont prélevé une partie. Cela servira à la rédaction d’un rapport destiné au ministère de la Santé, et à l’ouverture d’une enquête.

Grâce aux numéros de série inscrits sur ce matériel usagé, ils devraient pouvoir remonter à la clinique d’où proviennent ces déchets. La police de l’environnement se déplacera également. Il s’agit de trouver une solution pour ramasser les détritus, entassés dans une zone difficilement accessible.

Le représentant du ministère de la Santé dit avoir été alerté par l’attaché de presse du ministre. Il est probable que ce dernier ait, lui-même, pris connaissance du problème par les réseaux sociaux. En effet c’est sur Internet que Jean François De Rosnay a publié les photos de sa triste découverte. L’habitant de Calodyne faisait un tour à VTT quand il a vu un nuage de fumée. Quelqu’un avait mis le feu au tas de déchets.

Pourtant, les règles prescrites par le ministère de la Santé sont strictes en ce qui concerne la gestion des déchets médicaux. Par exemple, pour obtenir un permis, une clinique privée doit posséder un incinérateur lui permettant de se débarrasser de ses déchets. Les locaux doivent aussi être pourvus de poubelles et de conteneurs répondant à des normes spécifiques. Tout cela pour éviter que ces déchets créent des problèmes d’hygiène qui menaceraient la santé des personnes.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires