Carte d’identité biométrique : ce que vous devez savoir

Avec le soutien de
 File d’attente interminable hier à la National Identity Card Unit, Port-Louis.

File d’attente interminable hier à la National Identity Card Unit, Port-Louis.

Dans une quinzaine de jours, la carte d’identité laminée sera obsolète. Alors que le ministre Sawmynaden n’a pas encore converti sa carte, tour d’horizon des infos pratiques.

Pourquoi la carte d’identité biométrique ?

La carte d’identité laminée est dépassée. Elle ne sera plus valide dans 15 jours. La carte biométrique, qui est impossible à falsifier, la remplacera et deviendra obligatoire. Tous les comptoirs, caisses de l’État et banques accepteront uniquement la nouvelle carte.

Qui doit absolument convertir sa carte ?

Toute personne ayant 18 ans ou plus. La carte est un document important du citoyen.

Quand dois-je convertir ma carte d’identité ?

Au plus vite car la carte laminée expirera le 31 mars. Après la date-butoir, vous pourrez toujours aller convertir votre carte mais vous ne pourrez plus utiliser l’ancienne.

Où dois-je le faire ?

La Mauritius National Identity Card (MNIC) Unit est située au rez-de-chaussée du bâtiment Emmanuel Anquetil, à Port-Louis. Le bureau est ouvert de 9 heures à 15 h 30. Vous pouvez aussi vous rendre au bureau de NPF de Rose-Hill. Si vous avez besoin de renseignements ou que vous êtes alité, appelez sur le 468 1594 ou le 468 1595.

Et si je suis à l’étranger ?

Vous n’avez pas besoin de prendre le prochain vol avant le 31 mars. Lorsque vous serez en vacances ou de passage à Maurice, vous pourrez vous rendre à la MNIC Unit.

Quels sont les documents nécessaires pour convertir sa carte ?

 > L’acte de naissance récent > L’acte de mariage ou la preuve de divorce > La facture du CEB, de la CWA ou du téléphone > La carte d’identité laminée (en cas de vol ou perte de la carte, il vous faudra un document de la police) > Lettre de citoyenneté dans certains cas.

Pourquoi faut-il donner ses empreintes ?

Les empreintes digitales sont obligatoires. Elles sont nécessaires pour éviter l’usurpation d’identité. C’est le seul moyen d’être sûr à 100 % si c’est bien la per- sonne détentrice de la carte.

Que fera-t-on de mes données biométriques ?

Un formulaire de consentement sera remis au public aux comptoirs de la MNIC Unit. Il faudra bien lire le formulaire avant de donner son accord. Les empreintes recueillies seront temporairement sauvegardées sur une base de données. Votre photo ainsi que les images ou bribes de vos informations seront transmises sur la nouvelle carte. Les données biométriques seront sauvegardées sur votre carte qui sera prête en quelques jours. Par la suite, vos informations biométriques sur la base de données du centre de conversion seront automatiquement effacées après sept à dix jours.

Si je refuse de convertir ma carte, qu’est-ce que je risque ?

 La MNIC Unit ne peut arrêter des individus. Ce sera aux autorités d’en décider. Selon la NIC Act, toute personne ne possédant pas la carte d’identité biométrique risque des poursuites judiciaires qui seront initiées par le Directeur des poursuites publiques. Mais ce sera à la cour de trancher. L’individu risque une amende ne dépassant pas Rs 100 000 et une peine d’emprisonnement d’au moins cinq ans. Le verdict peut être contesté.

Publicité
Publicité

C’est dimanche 30 avril que prend fin le délai accordé aux Mauriciens pour convertir leur ancienne carte d’identité laminée. Alors qu’ils sont nombreux à avoir donné leurs empreintes, d’autres s’y opposent formellement. Voici un résumé des articles publiés sur cette affaire, qui continue encore de diviser les citoyens.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires