Brésil: un gardien condamné pour féminicide s'apprête à rejouer

Avec le soutien de
Fernandes de Souza, été condamné en 2013 à 22 ans et trois mois de prison.

Fernandes de Souza, été condamné en 2013 à 22 ans et trois mois de prison.

Fernandes de Souza, 32 ans, était en prison depuis 2010, mais il a été relâché le 24 février, sur une décision de la Cour Suprême.

Le gardien avait pourtant été condamné en 2013 à 22 ans et trois mois de prison, mais il peut désormais faire appel en liberté. 

Au moment des faits, il évoluait au Flamengo, le club le plus populaire du Brésil, et était dans les tablettes du Milan AC.

Face aux critiques, le président de Boa Esporte, Rone Moraes da Costa, a expliqué que le club n'était pas «responsable de la remise en liberté» de Bruno, mais se trouvait «dans l'obligation sociale de collaborer à la réinsertion d'un homme».

Si le contrat est bien signé, malgré l'abandon des sponsors, le joueur doit être présenté officiellement mardi et des manifestations d'associations féministes sont prévues sur place.

La signature aurait dû avoir eu lieu lundi, après la traditionnelle visite médicale, mais le service de presse du club a informé en fin d'après-midi que le joueur serait présenté officiellement «à une date communiquée ultérieurement».

«Nous attendons son arrivée à Varginha pour définir le moment de la signature», a expliqué à l'AFP un porte-parole de l'équipe.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires