Bérenger sur l’affaire Sobrinho: «La FSC doit rendre publique la lettre envoyée au Portugal»

Avec le soutien de
L’affaire Alvaro Sobrinho était au centre de la conférence de presse de Paul Bérenger, samedi 11 mars.

L’affaire Alvaro Sobrinho était au centre de la conférence de presse de Paul Bérenger, samedi 11 mars.

Il ne lâche pas l’affaire. Le leader du MMM est revenu à la charge sur le dossier de l’homme d’affaires, Alvaro Sobrinho. C’était lors de sa conférence de presse hebdomadaire au Hennessy Park Hotel, à Ebène, samedi 11 mars. Paul Bérenger a, une nouvelle fois, dénoncé les zones d’ombre qui gravitent autour de l’Angolais et réclame plus de transparence de la part de la Financial Services Commission (FSC).

«Sa zafer là pé fer ditor à Moris. Dépi dernier eleksyon, sitiatyon inn bien ampiré FSC. Dhiren Dabee finn avoy enn mail pu dir bizin azir parseki finn fourni fos informasyon FSC…», explique Paul Bérenger. La FSC a, par la suite, émis un communiqué dans lequel elle informe qu’elle a référé cette affaire à la police. «Bé si ena enn déposition ki sanla ine fer sa ? Mo demann FSC rann piblik let li ti avoyé Portugal kot li démann bann informasyon ek répons la ousi», a ajouté Paul Bérenger.

Paul Bérenger a, dans la foulée, demandé au gouvernement de rendre à la Banque de Maurice son pouvoir d’accorder des «banking licences». «Il faut aussi agir pour renforcer la FSC», a-t-il soutenu.

Pour ce qui est des zones d’ombre entourant Alvaro Sobrinho, Paul Bérenger affirme que ce dernier fait bel et bien partie d’une clique qui aurait détourné des fonds en Angola. «Le pays est le 2e plus grand exportateur de pétrole. Des milliards et des milliards ont été détournés par ceux au pouvoir. Sobrinho est l’un des membres de cette clique. Lemond entier koné ki ena kont Sobrinho dan lezot pei, zis gouvernema ici», a soutenu le leader du MMM. Il a poursuivi en indiquant qu’il faut savoir qui sont ceux qui ont ouvert la porte à ces investisseurs angolais à Maurice.

Publicité
Publicité

Qui a appuyé le dossier pour que l’Angolais obtienne un Investment Banking Licence ? Qui est intervenu pour faciliter les procédures ? Autant de questions qui restent sans réponse sur Alvaro Sobrinho, l’homme qui éclabousse le gouvernement en raison de ses multiples casseroles au Portugal. Au fil des enquêtes de l’express, le mystère s’épaissit. Voici un résumé des articles publiés sur cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires