Wall Street ouvre en hausse après l’emploi américain

Avec le soutien de

Wall Street a ouvert en hausse vendredi après la publication de solides chiffres de l’emploi américain pour février: le Dow Jones prenait 0,22% et le Nasdaq 0,40%.

Vers 14H45 GMT, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 46,93 points à 20.905,12 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 23,27 points à 5.862,08 points. L’indice élargi S&P 500 gagnait 7,88 points, soit 0,33%, à 2.372,75 points.

Jeudi, la Bourse de New York avait terminé proche de l’équilibre à l’issue d’une séance hésitante et attentiste: le Dow Jones avait avancé de 0,01% et le Nasdaq de 0,02%.

Le rapport de l’emploi américain s’est montré positif sur tous les fronts avec notamment 235.000 créations d’emplois, soit bien plus que prévu, une légère décrue du taux de chômage à 4,7% et une nouvelle hausse du salaire horaire moyen.

«Le marché du travail s’améliore, ce qui soutient les perspectives d’un renforcement de la croissance économique», a résumé Patrick O’Hare de Briefing dans une note.

Cela a permis à Wall Street d’essayer de relever un peu la tête après avoir enregistré une série de séances ternes depuis le début de la semaine.

Ces bons chiffres ont également semblé entériner un relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), que les investisseurs anticipaient déjà très largement, lors de sa prochaine réunion mardi et mercredi.

«Ce rapport solide de l’emploi laisse la Fed sur la voie d’une hausse des taux en mars», a ainsi estimé Mickey Levy, de Berenberg, dans une note avant d’ajouter que cela n’apportait «aucun indice» sur le rythme du resserrement monétaire au-delà.

En cours de séance, les analystes prendront connaissance des chiffres de l’exécution budgétaire aux Etats-Unis.

Par ailleurs, «les prix du pétrole rebondissent après deux jours de chute ce qui aide à soutenir l’humeur» du marché, ont ajouté les courtiers de Charles Schwab dans une note.

Jeudi, le baril de brut avait terminé pour la première fois de l’année sous les 50 dollars, souffrant notamment d’inquiétudes sur l’abondance de l’offre après l’annonce d’une nouvelle augmentation de stocks américains déjà à des niveaux records.

Le marché obligataire était sans direction, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 2,592%, contre 2,607% jeudi soir, mais celui des bons à 30 ans stagnant à 3,187%, contre 3,188% précédemment.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x