«Cacophonie et opacité» autour du projet de Metro Express, dit Roshi Bhadain

Avec le soutien de
Roshi Bhadain, fondateur du Reform Party, en marge de sa conférence de presse à Quatre-Bornes le jeudi 9 mars 2017.

Roshi Bhadain, fondateur du Reform Party, en marge de sa conférence de presse à Quatre-Bornes le jeudi 9 mars 2017.

D’emblée, Roshi Bhadain précise que le projet de Metro Express, «un transport plus moderne» est une «bonne idée». Toutefois, prévient-il, «il faut le faire bien». Or, la «cacophonie et l’opacité totale» entourent ce projet. Le leader du Reform Party était face à la presse ce jeudi 9 mars 2017 au siège du parti à l’avenue des Goyaviers à Quatre-Bornes.

Risques d’accidents entre trains et véhicules ; délocalisation du marché de Belle-Rose ; disparition de l’Arab Town et de la promenade Vandermeersch ; coût du ticket du Metro Express, autant d’aspects du projet qui ont retenu l’attention de l’ancien ministre des Services financiers.

«Trafic énorme»

Le député de Belle-Rose-Quatre-Bornes indique que deux voies sur la route St Jean à Quatre-Bornes seront éliminées pour faire place au Metro Express. Dans ce cas, il y aura un «trafic énorme» et si les trains passent tous les trois minutes, le risque d’accident entre trains et véhicules est beaucoup plus élevé. «A comparer avec une situation où les trains passeraient là-haut et les véhicules au bas.» Il est à noter que sous l’ancien régime, il était prévu que le métro léger soit sur pilotis.

Roshi Bhadain se demande aussi où le marché de Belle-Rose sera relocalisé. «C’est le plus grand projet de ce gouvernement mais les gens ne savent pas ce qu’il adviendra de leur maison ni où ils iront acheter leurs légumes.» Et de lancer : «Il n’y a aucune planification ?»

«Eski train la ena enn chauffeur ladans ? »

L’ancien ministre pose une série de questions : «Eski train la ena enn chauffeur ladans ? Eski pu ena train ? Ki so l’information ? Comier dimoune pu voyager ? Comier tickets ? Pu diminuer nombre de station ? Avec ki metroleger ou marser? Electricite? Si ena blackout ki ariver? Diesel? Si diesel monter ki ariver? Pann pense tou sa la.»

Rs 17 milliards seront investies dans le projet du Metro Express. L’Inde devrait aider le gouvernement à hauteur de Rs 10 milliards. Il restera donc Rs 7 milliards à trouver. Or, des banques ont refusé de financer le projet. «Kifer bann labank pas pu d'accord pu finance enn projet ki gouvernement inn fer? Rs 7 milliards kot sorti?» questionne Roshi Bhadain qui fait ressortir que le prix du ticket sera basé sur le coût d’opération. 

40 minutes contre 55 minutes actuellement

Le fondateur du Reform Party s’intéresse aussi au temps du trajet. Il calcule que pour sortir de Curepipe et se rendre à Port-Louis, à raison de 2 minutes par station et avec 20 stations, le trajet prendrait déjà 40 minutes sans compter le temps de l’ouverture et de la fermeture des portes. Pour l’heure, il faut presque 55 minutes de Curepipe à Port-Louis. «What’s the use?» L’ancien ministre se demande aussi ce qu’il arrivera aux autobus et aux taxis.

Publicité
Publicité

Le metro léger est devenu Métro Express. Et pour le gouvernement, c'est un héritage que ce présent régime MSM-ML laissera au peuple mauricien. Sauf que le projet est loin de faire l'unanimité. Quels sont les arguments mis en avant ? Comment se déclinera le projet ? Consultez tous nos articles sur le sujet.                        

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires