Angleterre: Kane brille et Tottenham domine Everton

Avec le soutien de
Harry Kane, auteur d'un doublé, dimanche lors de la 27e journée de Premier League.

Harry Kane, auteur d'un doublé, dimanche lors de la 27e journée de Premier League.

Tottenham a affermi provisoirement sa position de dauphin de Chelsea en dominant Everton (3-2) grâce à son buteur Harry Kane, auteur d'un doublé, dimanche lors de la 27e journée de Premier League.

Avec cette deuxième victoire de suite, les «Spurs» (56 pts) reviennent provisoirement à sept points du leader Chelsea (63 pts), avant le match des «Blues» contre West Ham lundi soir. 

Derrière, les hommes de Mauricio Pochettino ont désormais quatre points de marge sur les 3e et 4e, Liverpool (52 pts) et Manchester City, avant le match des «Citizens» contre la lanterne rouge plus tard dimanche après-midi (16h00 GMT).

En revanche, pour Everton, c'est un coup d'arrêt. Les «Toffees» encaissent leur première défaite depuis la mi-décembre. Les hommes de Ronald Koeman, portés par un Lukaku encore buteur dimanche, n'avaient plus perdu depuis neuf journées, enregistrant six victoires pour trois matches nuls. Toujours 7e (44 pts), ils manquent l'occasion de revenir à deux points de Manchester United (6e avec 49 pts), tenu en échec par Bournemouth samedi (1-1).  

A White Hart Lane, Kane a donc remporté le duel des étoiles contre Lukaku, comeilleur buteur de Premier League avant la rencontre. Avec deux buts, pour un total de 19, l'Anglais devance désormais le Belge (18). 

Après son triplé en Coupe d'Angleterre contre Fulham (D2) le 19 février puis son autre coup du chapeau contre la semaine dernière contre Stoke (4-0) en championnat, Kane a à nouveau débloqué la situation. 

Dès la 20e minute, il profitait d'un peu d'espace pour envoyer une frappe monumentale de plus de 25 mètres hors de portée de Robles. 

L'avant-centre anglais a ensuite profité d'un bon ballon de Dele Alli, après une mauvaise relance de Robles, pour tromper le gardien d'Everton d'un plat du pied (2-0, 56).

Lukaku a bien réduit l'écart après une glissade de Vertonghen (2-1, 81), avant une fin de match un peu folle mais sans réel danger pour les Londoniens.

Alli donnait une confortable avance aux siens (90+2), mais Valencia profitait du manque de concentration de Spurs sur un coup franc pour réduire à nouveau la marque juste avant le coup de sifflet final (90+3).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires