[Vidéo] Affaire Sobrinho: Pravind Jugnauth défend Planet Earth Institute

Avec le soutien de
 Le Premier ministre a commenté l’affaire Sobrinho pour la première fois à l’issue du bureau politique du MSM, samedi 4 mars.

 Le Premier ministre a commenté l’affaire Sobrinho pour la première fois, à l’issue du bureau politique du MSM, samedi 4 mars.

«Je soutiens toutes les ONG qui sont sérieuses et qui apportent leur contribution à rendre la société meilleure et allègent le fardeau des gens…» Le Premier ministre a fait sa première déclaration sur la polémique entourant le Planet Earth Institute (PEI), organisation créée par la présidente de la République en collaboration avec le milliardaire Alvaro Sobrinho. Pravind Jugnauth intervenait à l’issue du bureau politique du MSM, au Sun Trust, samedi 4 mars.

Le chef du gouvernement a défendu le PEI qui, dit-il, «est une organisation philanthropique qui œuvre pour la société». Il a ajouté qu’il trouve les allégations portées à l’encontre d’Ameenah Gurib-Fakim dans cette affaire «malveillantes et de mauvais goût». «Ces allégations sèment le doute dans l’esprit des gens et il n’est pas correct de s’attaquer à la présidente de la République de cette façon», a-t-il fait ressortir. Cette affaire a-t-elle déjà été discutée avec Ameenah Gurib-Fakim ? «Oui, l’affaire Sobrihno a déjà été abordée mais je ne révélerai pas la teneur de cette discussion», devait indiquer Pravind Jugnauth.

Aucune maldonne

Pravind Jugnauth a, dans la foulée, nié avoir effectué un transfert des pouvoirs de la Banque de Maurice à la Financial Services Commission. Ce, en ce qui concerne l’octroi d’un permis de banque. Le Premier ministre a également affirmé qu’il n’y a eu aucune maldonne dans cette affaire.

Commentant la motion de blâme de Shakeel Mohamed contre la Speaker, Maya Hanoomanjee, Pravind Jugnauth affirme qu’il fera connaître sa prise de position en temps et lieu. «La motion a bien été reçue mais j’interviendrai lors des débats à l’Assemblée nationale», a fait ressortir le chef du gouvernement.

Publicité
Publicité

Qui a appuyé le dossier pour que l’Angolais obtienne un Investment Banking Licence ? Qui est intervenu pour faciliter les procédures ? Autant de questions qui restent sans réponse sur Alvaro Sobrinho, l’homme qui éclabousse le gouvernement en raison de ses multiples casseroles au Portugal. Au fil des enquêtes de l’express, le mystère s’épaissit. Voici un résumé des articles publiés sur cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires