Affaire Roches-Noires: la défense pas d’accord que Gooljaury soit entendu en premier

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam, ancien Premier ministre lors de sa comparution en cour intermédiaire, mardi 28 février.

Navin Ramgoolam, ancien Premier ministre lors de sa comparution en cour intermédiaire, mardi 28 février.

Le procès intenté à Navin Ramgoolam, Dev Jokhoo et Rampersand Sooroojbally dans l’affaire Roches-Noires a été pris sur le fond en cour intermédiaire, mardi 28 février. Les premiers témoins ont été entendus par les magistrats Raj Seebaluck et Bibi Razia Jannoo-Jaunbocus.

Toutefois, la poursuite, représentée par Me Mohana Naidoo, assistée de Me Michel Ah-Sen, a fait part de son intention d’écouter le témoignage de Rakesh Gooljaury, l’ancien bras droit de Navin Ramgoolam, avant les autres témoins assignés. Ce qu’a contesté la défense qui a, alors, déposé une motion pour que l’homme d’affaires soit entendu après l’ex-chef du gouvernement.

«It is an unusual way of doing things. The accused will not benefit from a fair trial», a fait ressortir la défense. La poursuite a objecté à la motion de la défense. Les débats auront lieu le lundi 13 mars.

La police reproche à l’ancien Premier ministre et les deux hauts gradés de la police d’avoir comploté pour rapporter un faux vol survenu au campement de Navin Ramgoolam, à Roches-Noires, dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. L’homme d’affaires Rakesh Gooljaury avait, lui, incriminé l’ancien Premier ministre: «Navin ti dir mwa pran sarz», avait-il affirmé.

Publicité
Publicité

Nous sommes dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. Un cambriolage audacieux a lieu au campement de Navin Ramgoolam à Roches-Noires. Depuis, les arrestations, dont ceux de l’ex-PM mais aussi de hauts gradés de la police se sont succédé. Retrouvez tous nos articles sur cette affaire inédite.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires