Le numéro un de la diplomatie indienne aux USA après le meurtre au Kansas

Avec le soutien de
Un ministre indien avait condamné dimanche une attaque «scandaleuse», demandant à Washington de réagir.

Un ministre indien avait condamné, dimanche, une attaque «scandaleuse», demandant à Washington de réagir.

Le numéro un de la diplomatie indienne va se rendre à Washington cette semaine au moment où la colère gronde en Inde après l'attaque dans laquelle un ressortissant indien a été tué et un autre blessé au Kansas.

Des milliers d'Indiens se rendent chaque année aux Etats-Unis pour y travailler ou y étudier, et cette attaque a semé l'effroi à travers l'Inde.

Srinivas Kuchibhotla, un ingénieur de 32 ans, a été tué dans un bar du Kansas, la semaine dernière, par un homme de couleur blanche qui a proféré des insultes racistes selon des témoins. Un autre ingénieur indien a été blessé, de même qu'un jeune homme qui avait tenté de s'interposer.

Le secrétaire aux Affaires étrangères Subrahmanyam Jaishankar va partir, mardi, pour Washington pour «des discussions bilatérales étendues», a déclaré lundi un responsable du ministère des Affaires étrangères sans autre précision.

D'après les médias, M. Jaishankar, le plus haut responsable indien à se rendre aux Etats-Unis depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, pourrait aborder les restrictions envisagées sur le visa H-1B, principal permis de travail sur le sol américain et passerelle pour de nombreux Indiens vers la Silicon Valley. 

Il pourrait aussi demander des assurances pour la sécurité de ses compatriotes.

Washington délivre chaque année 85.000 visas H-1B, dont une bonne partie est obtenue par des entreprises indiennes implantées aux États-Unis dans les domaines de l'ingénierie ou des hautes technologies.

Un ministre indien avait condamné, dimanche, une attaque «scandaleuse», demandant à Washington de réagir.

Le tireur présumé, Adam Purinton, 51 ans, a été inculpé d'assassinat. Après les faits, il s'était vanté d'avoir tué deux hommes originaires du Moyen-Orient, selon le journal Kansas City Star.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires