Bayern: Ancelotti «a montré son doigt à tout le monde pour la dernière fois»

Avec le soutien de
En rentrant au vestiaire, Ancelotti avait été touché par un crachat, et avait levé son majeur en direction de la tribune.

En rentrant au vestiaire, Ancelotti avait été touché par un crachat, et avait levé son majeur en direction de la tribune.

«C'est la dernière fois que je montre mon doigt à tout le monde»: l'entraîneur italien du Bayern Munich Carlo Ancelotti, critiqué pour avoir adressé un doigt d'honneur à des supporters berlinois, a promis vendredi qu'il ne se laisserait plus aller à ce genre de vulgarité.

Dans la foulée, le «Mister», face aux médias, s'est également excusé pour son geste.

«C'était la première fois qu'on me crachait dessus, et j'espère que ce sera aussi la dernière. Mais je dois malgré tout contrôler mes émotions, quoi qu'il arrive. C'était une erreur», a admis le coach aux trois Ligues des champions, généralement considéré comme un modèle de fair-play et de modération dans ses réactions.

La Fédération allemande de football (DFB), qui avait ouvert une enquête, a renoncé à le poursuivre, mais lui a demandé de faire un don de 5.000 euros à sa fondation caritative.

L'incident était survenu le 18 février lors du déplacement du Bayern à Berlin, contre le Hertha. Les Bavarois avaient égalisé (1-1) à la 6e minute du temps additionnel, à la grande fureur du public berlinois.

En rentrant au vestiaire, Ancelotti avait été touché par un crachat, et avait levé son majeur en direction de la tribune. Il avait immédiatement reconnu avoir fait un doigt d'honneur.

Ses dirigeants l'ont ensuite soutenu, en déclarant que sa réaction était «émotionnellement compréhensible».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires