Sécurité dans les stades: quand la police est débordée…

Avec le soutien de

Un match de football se veut être une fête dans les gradins, mais elle est en train de tourner au cauchemar depuis quelque temps pour les forces policières. Pas plus tard que dimanche dernier, lors du match de Coupe d’Afrique ASPL 2000-Tusker FC (2-1), nous avons été les témoins des problèmes auxquels les forces de l’ordre ont eu à faire face lors de la  rencontre.

Sur cette photo on voit un spectateur qui a voulu pénétrer sur la pelouse au coup du sifflet final, en pleine altercation avec un policier. Le spectateur en question voulait se faire passer pour un joueur de l’ASPL 2000 et a même menacé le policier devant son supérieur hiérarchique.

Il nous revient que les policiers sont souvent dépassés dans la gestion des spectateurs aux stades. Selon un rapport du président du syndicat de la police, Hector Tuyau, le nombre de policiers aux stades est insuffisant pour contrôler la foule lors des matches de football.

De plus, à la fin des matches, les journalistes et les photographes ne se sentent pas toujours en sécurité et ont du mal à faire convenablement leur travail, certains se plaignant de recevoir des bouteilles d’eau ou des ‘pièces de Rs 5’ sur la tête, lancés à partir des gradins. Il serait bon que les responsables de la Mauritius Football Association se penchent sur ces problèmes avant que la situation ne devienne ingérable.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires