Rezistans ek Alternativ : Ashok Subron dénonce ceux qui l’attaquent sous couvert de l’anonymat

Avec le soutien de
Les dirigeants de Rezistans ek Alternativ étaient face à la presse le samedi 18 février.

Les dirigeants de Rezistans ek Alternativ étaient face à la presse le samedi 18 février.

Ashok Subron prévient : il ripostera par voie légale et plainte à la police dans le but de contrecarrer les actions allant à l’encontre de la politique que prône son parti. Le porte-parole de Rezistans ek Alternativ animait, le samedi 18 février, une conférence de presse, au siège du parti, à Moka. Il se référait à l’interdiction, émise par la mairie de Port-Louis, pour leur refuser l’organisation, samedi dernier, d’une manifestation pacifique au Jardin de la Compagnie. Le tout dans le sillage de la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth (SAJ) et son fils Pravind Jugnauth, pour le poste de Premier ministre.

«C’est un premier avertissement de ma part», dit-il. Il dénonce aussi les agissements de certains, qui, sous le couvert de l’anonymat, sont en train de l’attaquer. Il qualifie de «lâche» cette façon d’agir. Ashok Subron a également commenté la décision prise par le Conseil des ministres, vendredi 17 février, de mettre sur pied un comité présidé le ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth, sur la réforme électorale. 

Il a rappelé que c’est à grâce à la contestation de Rezistans ek Alternativ, sur le choix d’un candidat de ne pas déclarer son appartenance ethnique lors des élections, que ce comité a été mis sur pied. «J’espère que SAJ ne va pas agir en tant que Mentor lors de ce comité, car il ne reste pas beaucoup de temps. Le comité doit faire ses recommandations avant juin, pour être conforme aux lois internationales», a déclaré Ashok Subron. 

Jean Yves Chavrimootoo, membre du comité national du parti, a fait état de son côté d’une lettre qu’il a adressée au ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers, Sudhir Sesungkur, faisant état d’une transaction boursière douteuse, transaction qu’il qualifie de New Mauritius Hotel Saga. Il demande au ministre d’enquêter sur cette opération.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires