Europa League: Paul et Florentin Pogba, en plein «bras de frères»

Avec le soutien de
Manchester United de Paul reçoit le Saint-Etienne de Florentin ce jeudi 16 février , en 16e de finale aller d'Europa League.

Manchester United de Paul reçoit le Saint-Etienne de Florentin ce jeudi 16 février , en 16e de finale aller d'Europa League.

«Le jour est venu. Nous allons nous affronter sur un vrai terrain, plutôt que sur le mini terrain du quartier» : les frères Pogba sont prêts à ferrailler alors que le Manchester United de Paul reçoit le Saint-Etienne de Florentin ce jeudi 16 février, en 16e de finale aller d'Europa League.

Il est loin le temps où les deux frangins s'affrontaient sur les aires de jeux seine-et-marnaises de Roissy-en-Brie (région parisienne), où ils ont grandi.

A Old Trafford, il y aura donc d'un côté, Paul, 23 ans, international français (44 sélections), joueur le plus cher du monde depuis son retour (105 M EUR) dans le club le plus riche de la planète.

De l'autre, Florentin, 26 ans, défenseur international guinéen (12 sélections), dont la valeur marchande est évaluée à trois millions d'euros selon le site de référence transfermarkt. Et qui joue à Sain-Etienne, 2e budget de la région d'Auvergne-Rhône-Alpes...

«Même si United est un grand club, tout est possible dans le football. Le fait qu'ils soient meilleurs que nous sur le papier n'a pas d'importance», a prévenu le grand frère sur le site de l'UEFA. 

La rencontre semble, en effet, déséquilibrée, même si les «Verts» sont cinquièmes de Ligue 1. Les «Red Devils» et leurs nombreuses vedettes, eux, pointent à une modeste 6e place en Premier League, mais ils n'ont maintenant plus perdu depuis 16 journées.

Il devient fou

A Florentin d'essayer d'enrayer la machine de José Mourinho bien souvent lancée à pleine vitesse par les percussions de Paul ou ses passes pour Ibrahimovic. 

Pas toujours titulaire depuis le début de la saison, le stoppeur gaucher semble avoir trouvé, dans l'esprit de Christophe Galtier et sur le terrain une place à gauche de la défense de l'ASSE.

Verra-t-il Paul aller le chercher dans sa zone? La confrontation physique entre les deux Pogba annonce des étincelles, alors que le plus petit des deux, Florentin mesure 1,89 m (1,91 pour Paul).

«S'il arrive lancé, et que je dois le tacler, je le ferais, a prévenu Florentin sur Téléfoot. Je ne vais pas l'assommer c'est mon frère mais si je dois faire une faute, je la ferais.»

Reste que le petit frère connait une saison en demi-teinte où il peine parfois à jouer comme le footballeur le plus cher du monde. 

Titulaire indiscutable, il n'a toutefois pas marqué ni délivré de passe décisive en championnat en 2017.

«Il est fort mentalement depuis tout petit, juge Florentin. Mais il est irritable. Il ne supporte pas de perdre. (...) Quand il perd, il devient fou.»

Deux gagnants

«La détermination sur le terrain c'est ce qui nous unit. On veut toujours gagner, ne rien lâcher», affirme Florentin, qui, contrairement à son frère formé au Havre, a fait ses classes au Celta Vigo. 

«Ne pas perdre, gagner les duels c'est un peu notre marque de fabrique. Depuis tout petit, on veut toujours gagner, avoir la rage, la grinta, continue Florentin, dont le jumeau Mathias évolue en attaque du Sparta Rotterdam. Il y aura forcément un gagnant et un perdant mais pour la famille, il y aura deux gagnants parce que ce sera un souvenir inoubliable.»

«Maman Pogba est dans le pétrin, ce qui est normal, s'amuse Mourinho. C'est elle qui va souffrir. La dame ne peut pas choisir, c'est impossible. Je sais par Paul qu'elle veut un match nul. Je sais que l'un des frères sera déçu.»

«Pour elle, ce n'est pas évident, elle ne veut pas de perdant. Mais bon, il y en aura bien un. Voir jouer ses deux fils c'est magnifique, confirme Florentin, qui a révélé la présence de sa mère dans les tribunes jeudi. Il y aura un perdant, mais pour ma daronne, il n'y en aura pas (...) Ce ne sera que du bonheur pour elle.»

«On va échanger nos maillots», continue le grand frère, qui arborera une coupde cheveux spécial pour le match, avec d'un côté de la tête le N.6 de Paul, et de l'autre son N.19. «Cela restera un moment rempli de bonheur pour nous deux. Que le meilleur gagne!»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires