[Audio] Quarante étrangers arrêtés pour séjour illégal à Maurice

Avec le soutien de
L’objectif de la tracking team du PIO était de mettre la main sur une quarantaine de personnes en situation irrégulière.

L’objectif de la tracking team du PIO était de mettre la main sur une quarantaine de personnes en situation irrégulière.

Ils sont népalais, indiens, ghanéens ou bangladais… Quarante étrangers – 37 hommes et trois femmes – ont été arrêtés aux aurores, ce mercredi 15 février dans plusieurs régions du pays, soit Ébène, Pailles, Sodnac et Solferino. Ces personnes en situation irrégulière à Maurice étaient visées par le Passport and Immigration Office (PIO), qui a préparé, plusieurs semaines durant, cette «crackdown operation».  

L’opération, mise en œuvre par la tracking team du PIO a commencé très tôt, à 4 heures du matin, et a duré plus de trois heures. Parmi les étrangers arrêtés figurent 10 Bangladais, huit Népalais, 18 Indiens et quatre Ghanéens. 

«Notre objectif de mettre la main sur 40 personnes en situation irrégulière a été atteint. Notre Intelligence Cell a fait du bon travail depuis deux semaines. A présent nous allons les interroger pour savoir s’il s’agit d’étudiants ou s’ils sont venus en tant que touristes. Nous canaliserons les dossiers en fonction de ce qu’ils disent», dit Narendrakumar Boodhram, Passport and immigration Officer.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x