Elections: les Rodriguais face à leur destin

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Le marché de Port-Mathurin. Le manifeste électoral du MR repose sur l’ouverture de Rodrigues aux investisseurs

(Photo d’illustration) Le marché de Port-Mathurin. Le manifeste électoral du MR repose sur l’ouverture de Rodrigues aux investisseurs

Les 28 797 électeurs rodriguais choisiront leur prochain gouvernement ce dimanche 12 février. Trois partis sont en lice pour ces élections régionales. L’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) et le Mouvement Rodriguais (MR), présentent des candidats dans toutes les régions, alors que le Mouvement Indépendantiste Rodriguais (MIR) en aligne six.

Ces élections ont un aspect particulier pour les leaders des deux principaux partis. Serge Clair, le dirigeant emblématique de l’OPR vit, sans doute, sa dernière campagne électorale, alors que Nicolas Von-Mally se présente pour la première fois comme candidat au poste du chef commissaire.

Chacun des deux hommes a sa propre vision pour Rodrigues. Dans son manifeste électoral, Serge Clair promet la création de 4 000 emplois à Rodrigues. Ces postes, annonce-t-il, seront disponibles dans la construction, la fonction publique, l’agriculture, le tourisme, la technologie informatique et l’entrepreneuriat.

Points de vue différents

Le leader de l’OPR prêche pour que les Rodriguais retournent vers l’agriculture et l’élevage afin de réduire les importations par 50%. Son programme est basé sur 20 points prioritaires, comprenant le développement du système éducatif et celui de la santé.

Le manifeste électoral du MR repose sur l’ouverture de Rodrigues aux investisseurs. Même si les secteurs traditionnels ont une place importante dans son programme, Nicolas Von-Mally ambitionne de développer l’économie bleue et mise sur l’exportation.

Si les deux hommes sont d’accord sur la nécessité de rallonger la piste d’atterrissage, ils ont des points de vue différents en ce qui concerne l’aéroport. Le leader de l’OPR veut une piste sur pilotis en mer, alors que celui du MR préfère une nouvelle piste plus longue que celle existante.

Même chose en ce qui concerne le problème d’approvisionnement en eau : les deux leaders ont des approches différentes. Nicolas Von-Mally préconise la construction de petits barrages alors que Serge Clair se penche vers le dessalement de l’eau de mer. C’est lundi après-midi que les Rodriguais sauront qui dirigera leur île pendant les cinq prochaines années, après une campagne de 38 jours…

Publicité
Publicité

Les Rodriguais se sont rendus aux urnes, le dimanche 12 février, pour élire leurs représentants à l’Assemblée régionale. Trois partis étaient en lice: le Mouvement rodriguais, le Mouvement indépendantiste rodriguais et l’Organisation du peuple de Rodrigues. C’est ce parti, dirigé par Serge Clair, qui a remporté les élections régionales.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires