Tempête tropicale Carlos: 63 interventions en une journée pour les pompiers

Les pompiers ont été sollicités pour enlever les branches sur les routes et pour pomper l’eau accumulée à travers le pays.

Les pompiers ont été sollicités pour enlever les branches sur les routes et pour pomper l’eau accumulée à travers le pays.

Les pompiers ne chôment pas. De minuit à 16 heures, le lundi 6 février, ils ont dû intervenir 63 fois à travers le pays. Principale cause : les branches et les arbres qui ont obstrué la route dans plusieurs régions. Mais aussi des accumulations d’eau à l’intérieur des maisons dans certains endroits du Sud.

Dans deux à trois cas, les pompiers ont été appelés en renfort à Rivière-du-Poste et Chemin-Grenier. «On a pu maîtriser la situation. Il n’y a pas eu de grande accumulation d’eau. Aucun blessé n’est à déplorer», a lâché un des porte-parole. Un seul cas a nécessité l'évacuationt d'un malade vers l’hôpital. Ils ont aussi constaté que certaines personnes profitent du cyclone pour demander aux pompiers de couper des banches dans leurs cours. «Certains appellent en mentant, juste pour qu’on aille mettre de l’ordre dans leur cour. Il n’y a pas de réel danger. Mais même ça, nous le faisons.» Le nombre d’intervention, dimanche, était au nombre d’une quinzaine ; principalement pour pomper l’eau sur les routes et l’accumulation d’eau dans quelques maisons.

Les pompiers invitent la population à les contacter en cas d'urgence sur le 115.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires