Séismes : Doit-on trembler à Maurice?

Avec le soutien de
«Nous sommes assez loin de la faille sismique la plus proche», dit Prem Saddul.

«Nous sommes assez loin de la faille sismique la plus proche», dit Prem Saddul.

Des secousses ont été ressenties à La Réunion, à Rodrigues, à Madagascar. Des questions dès lors : pourquoi et comment Maurice est-elle épargnée ? Quels sont les risques que la terre tremble chez nous? Qui suit la situation ? Doit-on prévoir des bunkers et des pantalons «shockresistant»? Réponses.

Nos voisins n’ont pas été épargnés. Depuis l’année dernière, plusieurs secousses ont été ressenties à Rodrigues, à Madagascar et à La Réunion (voir encadré). Mais alors, pourquoi Maurice est-elle épargnée ? Qui doit-on remercier ? S’agit-il de quelque intervention divine ?

Non, rétorque le géomorphologue Prem Saddul, spécialiste de la terre et de ses entrailles. Les secousses telluriques (voir décodeur) – terme plus approprié pour la région que tremblement de terre – explique-t-il, ont lieu tout le long des failles sismiques. Alors que si l’on soulève les jupes de Maurice, on verra que le pays est situé sur des plaques convergentes. «Notre île est en fait sur la plaque somalienne, qui est un sous-ensemble de la plaque africaine. Nous sommes assez loin de la faille sismique la plus proche.»

Oui, mais nos voisins alors ? Rodrigues, affirme Prem Saddul, connaît entre 12 et 14 secousses par an, les plus fortes atteignant 4 sur l’échelle de Richter. La raison étant que le petit paradis de l’ourit sek et des ti limon est plus proche de la faille appelée Mid-Indian Ocean Ridge. Où, souligne le scientifique, on compte trois plaques tectoniques.

Pour ce qui est de La Réunion, il s’agit de secousses magmatiques, annonçant l’imminence d’une éruption volcanique. Dans le cas de l’île sœur, on notera que des secousses récentes ont été annonciatrices du réveil de l’ogre de feu qui dort peu, alias le Piton de la Fournaise. Pour ce qui est de la Grande île, il s’agit de secousses «continentales», fait ressortir le spécialiste. «Et puis, le nord de Madagascar est une région à forte densité volcanique», ajoute-t-il.

Retour sur nos terres. Y a-t-il quelqu’un ou quelque chose qui surveille l’activité sismique chez nous ? «Oui. La station météo de Vacoas. Ils ont un sismomètre.» À La Réunion, ils ont également des instruments de pointe pouvant prédire les prochaines secousses, notamment.

Sans vouloir ajouter de l’huile sur le feu, est-ce à dire qu’il ne «faille» pas du tout s’inquiéter pour Maurice? Des secousses, aussi minimes soient-elles, il y en a quand même eu, en 2006 notamment (http:// www.5plus.mu/node/14571). «Il s’agissait de petites vibrations provoquées par le déplacement de la plaque somalienne, qui bouge de 3 cm par an. On peut dormir sur nos deux oreilles», réaffirme Prem Saddul. Pour l’apocalypse, ce ne sera pas now.

Qu’est-ce qu’un tremblement de terre ?

Il s’agit d’un ensemble de secousses et de déformations brusques de l’écorce terrestre (surface de la Terre), qui découle de la libération soudaine d’énergie accumulée par les déplacements des plaques tectoniques. La plupart du temps, les séismes ne sont pas ressentis par les humains parce qu’ils sont trop faibles ; mais parfois, ils peuvent être dévastateurs.

Géomorphologue : spécialiste dans la discipline qui a pour objet la description et l’explication des formes du relief terrestre.

Secousse tellurique : autre terme, moins violent, pour tremblement de terre.

Faille sismique : en géologie, une faille est une cassure de la roche ayant entraîné un déplacement relatif des deux blocs situés de part et d’autre de la cassure. La longueur d’une faille peut varier de quelques mètres à plusieurs centaines de kilomètres.

Plaques tectoniques : la Terre n’est pas un bloc uniforme. Elle est constituée de plusieurs «morceaux» collés les uns aux autres. Ces plaques bougent chaque année. Elles s’éloignent ou se rapprochent. Les tremblements de terre sont dus à la collision entre plaques tectoniques.

Plaques convergentes : qui tendent à bouger dans la même direction.

Échelle de Richter: outil de mesure qui permet de définir la magnitude de moment d’un tremblement de terre. Cette mesure a été mise au point par Charles Francis Richter (1900-1985), sismologue américain, en 1935.

Sismomètre : capteur de mouvement présent dans le sismographe et permettant de mesurer le mouvement des sols.

Chez nos voisins

Réunion

Un nouveau séisme, cette fois de magnitude 2,4 sur l’échelle de Richter, a été détecté dans le nord de l’île, mercredi. La secousse a été ressentie dans plusieurs régions, dont Saint-Denis, La Bretagne, Sainte-Clotilde, Saint-François. L’Ouest a aussi tremblé. Les scientifiques de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise signalent que le séisme a été localisé sous la Roche Écrite, à 13 km de profondeur. Mardi, un autre séisme de magnitude 2,5 avait été ressenti dans le nord et l’ouest de la Réunion.

Rodrigues

Un tremblement de terre, de magnitude 4,7 sur l’échelle de Richter, a été enregistré dans les parages de Rodrigues le 17 février 2016. Le phénomène n’est pas nouveau. Deux à trois autres secousses ont été enregistrées autour de l’île au début de 2016. Mais c’est la première fois que des Rodriguais ont ressenti des oscillations du sol. Qui n’ont fait aucun dégât majeur.

Madagascar

Des secousses d’une vingtaine de secondes ont été ressenties dans la nuit du 12 janvier 2017 et ont affolé une grande partie de la population à Madagascar. Des appels au secours ont été entendus dans le district d’Ambatofinandrahana, alors que d’autres personnes sont restées éveillées jusqu’au petit matin à Antananarivo ou à Antsirabe. Idem à Fandriana. C’est le plus fort séisme que Madagascar a enregistré en 28 ans, selon le professeur Gérard Rambolamanana, directeur de l’Institut et Observatoire de géophysique d’Antananarivo. Il était d’une magnitude de 5,9 à l’échelle de Richter. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires