Rezistans ek Alternativ: «On a eu droit à un one-man show de Bhadain»

Avec le soutien de
Des membres de Rezistans ek Alternativ à Moka, ce samedi 4 février.

Des membres de Rezistans ek Alternativ à Moka, ce samedi 4 février.

L’actualité de ces derniers jours a été passée en revue par Rezistans ek Alternativ, ce samedi 4 février. Les membres, qui étaient réunis à Moka, ont notamment commenté le congrès organisé par The Reform Party, le parti de Roshi Bhadain, la veille. «On a eu droit à un one-man show de Roshi Bhadain. Il n’y a eu aucune proposition de réforme. En fait, c’est le même type de parti que les autres», ont-ils indiqué.

Rezistans ek Alternativ a, par ailleurs, invité l’ancien ministre à «dénoncer la mafia dont il a parlé à la police, au lieu de vouloir le faire au Parlement, sur les bancs de l’opposition, pour se démarquer». Roshi Bhadain avait, en effet, déclaré qu’«une mafia, qui ne fait que jouir, a accaparé Pravind Jugnauth pour ses intérêts personnels».

Autre sujet abordé : la construction du Chaland Resort à La Cambuse, projet hôtelier du groupe Currimjee. A la suite d’une demande d’injonction du collectif, le tribunal de l’environnement a indiqué que le groupe devra suspendre, jusqu’à nouvel ordre, la construction. «Le tribunal de l’environnement a souligné qu’il y a un intérêt public dans cette affaire», a déclaré Michel Chiffone.

Mention a également été faite de la plainte du mouvement contre la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth. «C’est à la présidente de la République de décider qui est nommé Premier ministre. Il s’agit d’une atteinte à la Constitution», a soutenu Stéphane Gua.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires