Alain Aliphon: «Bhadain ne doit pas servir de modèle à la jeunesse»

Avec le soutien de
Alain Aliphon est le nouveau Secrétaire parlementaire privé (PPS) .

Alain Aliphon est le nouveau Secrétaire parlementaire privé (PPS) .

Vous êtes désormais PPS pour les circonscriptions de Curepipe-Midlands et Beau-Bassin–Rose-Hill. Serez-vous en mesure d’assumer ces responsabilités ?

Tout à fait. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a placé sa confiance en moi parce que je suis un bosseur. J’ai déjà mis au point un plan de travail pour répondre aux aspirations des citadins. Les lundis, je suis à Curepipe ; les mardis à Rose-Hill ; et les mercredis ou les jeudis, à Beau-Bassin. Je serai un PPS de proximité et à l’écoute des citadins.

Quelles seront vos priorités ?

Le gouvernement a déjà effectué un excellent travail dans ces circonscriptions. Je vais poursuivre sur la même lancée. Cependant, beaucoup de citadins m’ont approché pour me signifier que le ramassage d’ordures doit être fréquent pour garder nos villes propres. J’ai pris note de ces revendications.

Ils m’ont fait savoir que beaucoup de drains doivent être réhabilités. Le travail a déjà commencé à Chebel notamment. Nous réglons un problème de drain bouché à cet endroit qui existe depuis au moins 30 ans. Pour qu’on agisse vite, les gens doivent signaler leurs problèmes au Citizens’s Advice Bureau.

Vous ne pourrez plus poser de questions au Parlement. Cela vous manquera-t-il ?

Je ne pense pas. De toute façon, on a toujours dit que je posais très peu de questions. La raison est simple : le gouvernement est en train de faire du bon travail sur le terrain. Pourquoi faire croire que ce n’est pas le cas, comme tente de faire l’opposition ? Je suis le genre de député fidèle à l’esprit d’équipe.

Que pensez-vous du départ du PMSD du gouvernement ?

 Le PMSD a quitté le gouvernement, tant pis pour lui. Le travail continue sur le terrain avec ou sans eux. Je suis quand même un peu déçu par leur geste.

Roshi Bhadain a aussi claqué la porte. Ce n’est pas une grande perte de plus ?

Roshi Bhadain a effectué une mauvaise manœuvre. On a toujours dit qu’il faut laisser la place aux jeunes. Le gouvernement applique ce principe. C’est pourquoi nous avons aujourd’hui un Premier ministre jeune en la personne de Pravind Jugnauth. Il est très respecté et devient très vite le role model de la jeunesse mauricienne. Bien que je respecte son intelligence, Roshi Bhadain ne doit pas servir de modèle à la jeunesse. Au contraire, j’invite les jeunes à suivre Pravind Jugnauth, qui est dynamique, intelligent et veut faire progresser le pays.

Vous croyez en un second miracle économique avec Pravind Jugnauth à la tête du pays ?

 Les gens ne se rendent pas compte mais le second miracle économique a déjà démarré. Les demandeurs d’emplois sont à la recherche d’un second emploi qui rémunère encore plus. On a besoin d’importer de la main-d’œuvre. Cela veut tout dire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires