Rassemblement au Jardin de la Compagnie: la demande de Rezistans ek Alternativ rejetée

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Les membres de Rezistans ek Alternativ ne pourront pas tenir leur rassemblement prévu au Jardin de la Compagnie, samedi 4 février.

(Photo d’archives) Les membres de Rezistans ek Alternativ ne pourront pas tenir leur rassemblement prévu au Jardin de la Compagnie, samedi 4 février.

Ils entendaient dénoncer la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et son fils, Pravind Jugnauth. Les membres de Rezistans ek Alternativ avaient prévu d’organiser un rassemblement au Jardin de la Compagnie, à Port-Louis, samedi 4 février. Une lettre a été transmise en ce sens au commissaire de police. 

Mais la demande du parti de gauche a été rejetée par la police. La raison: Rezistans ek Alternativ n’aurait pas respecté le délai de sept jours comme le stipule la loi pour informer la police de la tenue de ce rassemblement. Un fait que conteste les membres du parti qui sont, eux, d’avis que la police a agi de façon «arbitraire, partisane et discriminatoire».

«Avek sa kalité azisman la, komiser lapolis pé les pansé ki li pa ditou indépandan ek ki li pé azir pou fer plézir rezim gouvernmantal ki anplas», soutient Rezistans ek Alternativ dans un communiqué émis, mercredi 1er février. Le parti de gauche dénonce également le fait que l’opposition a pu tenir sa manifestation sans respecter de délai et sans que la police intervienne. «Kan lopozision parlmanter ti invit bann dimounn pou manifesté vandredi le 27 zanvyé, li kler ki pa ti ena enn delé set zour, pourtan komiser lapolis pa finn obzekté. Kifer dan ka Rezistans ek Alternativ, komiser lapolis pa finn itiliz so pouvwar diskresioner pou otoriz sa lamars la?.» 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires