Elections à Rodrigues: l’Electoral Supervisory Commission rejette la motion du FPR

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Le FPR a déposé vendredi une motion pour contester la décision de la commission électorale de rejeter sa liste de candidats.

(Photo d’archives) Le FPR a déposé vendredi une motion pour contester la décision de la commission électorale de rejeter sa liste de candidats.

Les élections régionales à Rodrigues se jouent également en cour. Le Front patriotique rodriguais (FPR) a déposé vendredi une motion pour contester la décision de la commission électorale de rejeter sa liste de candidats qui devaient prendre part aux élections sous la proportionnelle. L’affaire a été appelée, lundi 30 janvier, devant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen. La représentante de la commission électorale a indiqué qu’elle déposera un contre-affidavit un peu plus tard dans la journée. 

Quant à sir Hamid Moollan, Queen’s Counsel, qui représente l’Electoral Supervisory Commission (ESC), il a déclaré que le contre-affidavit de celle-ci est prêt et a été déposé. Le secrétaire de l’ESC, Satydanand Aujeet, a fait valoir que le FPR n’est pas un parti politique et ne peut présenter une telle motion. Il soutient que le parti de Johnson Roussety n’a présenté aucun candidat pour l’Assemblée régionale de Rodrigues. 

Pour l’ESC, le FPR aurait dû présenter une pétition en vertu du Representation of the People Act au lieu d’une motion. Cette commission a demandé à la cour de rejeter la demande du parti. Le chef juge a donné jusqu’à ce mardi matin 31 janvier aux différentes parties pour finaliser leurs affidavits et les soumettre. Cela, afin qu’une date soit fixée au plus vite pour débattre de la motion. Le FPR est représenté par Me Jacques Panglose et Me Pazany Rangasamy, avoué.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires