Le MMM ne participera pas à la marche de l’opposition de ce vendredi

Avec le soutien de
Paul Bérenger annonce, ce jeudi 26 janvier, le retrait de son parti de la marche de protestation de l’opposition.

Paul Bérenger annonce, ce jeudi 26 janvier, le retrait de son parti de la marche de protestation de l’opposition.

Revirement de situation. Le Mouvement militant mauricien (MMM) se rétracte : il ne participera pas à la marche pacifique de l’opposition qui aura lieu ce vendredi 27 janvier à 15 heures sur la Place d’Armes.

C’est ce qu’a annoncé Paul Bérenger, le leader du MMM, jeudi 26 janvier. Il justifie cette volte-face en arguant que le Parti travailliste (PTr) «a accaparé» la marche.

La présence de Navin Ramgoolam à cette marche de protestation contre la passation de pouvoir gênait le MMM. Mercredi encore, alors que les mauves projetaient toujours d’y participer, l’un d’eux déclarait : «Nou pou pli lwin ki nou kapav de Navin Ramgoolam.»

«Il faut maintenir l’unité dans l’opposition»

Du côté du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), on affirme que tous les Mauriciens sont invités à cette marche. Xavier-Luc Duval, le leader du PMSD et de l’opposition, a souligné mercredi avoir parlé à Navin Ramgoolam. «Il faut maintenir l’unité dans l’opposition. Tout le monde est invité.»

Une invitation a aussi été lancée à Resistans ek Alternativ. Toutefois, il a décliné l’invitation, affirme le leader de l’opposition. Le parti politique organise sa mobilisation le 4 février.

Tous les Mauriciens invités

Mercredi, Navin Ramgoolam soulignait que peu importe leur couleur politique, les Mauriciens doivent se rassembler sur la Place d’Armes pour participer à la marche. Il a aussi démenti les propos selon lesquels Xavier-Luc Duval ne voulait pas qu’il assiste à la manifestation. «Mo finn koz avek Xavier-Luc Duval. Li pa vré ki li pa oulé mo vinn dan lamars.»

Xavier-Luc Duval a, lui, tenu à préciser, au cours d’une conférence de presse à son bureau, à la New Government House, ce jeudi, que même si les partis de l’opposition se réunissent pour ce rassemblement, «il n’y a aucune alliance» en vue. A peine quelques heures après, le MMM annonçait son retrait de la marche…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires