Grand-Bois: touche féminine au conseil et nouveau village hall

Avec le soutien de
Les conseillers de Grand-Bois, dont la présidente Mala Ramsurrun (2e à partir de la gauche) et Faiza Jahaly, la vice-présidente (à g.), devant le village hall qui sera prêt en avril.

Les conseillers de Grand-Bois, dont la présidente Mala Ramsurrun (2e à partir de la gauche) et Faiza Jahaly, la vice-présidente (à g.), devant le village hall qui sera prêt en avril.

Deux femmes à la tête du conseil de village et l’aboutissement de projets longtemps attendus marqueront l’année dans cette localité du Sud.

Apporter du changement. C’est l’une des priorités des membres du conseil de village de Grand-Bois. Ce changement se ressent par les progrès dans les infrastructures du village mais aussi dans sa gestion administrative Les femmes ont ainsi une part importante dans les prises de décision du conseil.

Depuis peu, deux femmes se sont retrouvées à la tête du village, en tant que présidente et vice-présidente. Il s’agit respectivement de Mala Ramsurrun et de Faiza Jahaly. «Nous avons décidé de donner leur chance à ces dames et nous avons placé notre confiance en elles. Si nous avons des femmes comme présidente de la République et comme Speaker à l’Assemblée nationale, pourquoi ce ne serait pas le cas à la tête de notre conseil de village ?», confie le conseiller de district Oumesh Kumar Baja. Le jeune conseiller a été de ceux qui ont œuvré pour que ce changement ait lieu, car quelques autres membres du conseil étaient au départ réfractaires à cette idée.

Les principales concernées, elles, ne demandent qu’à faire leurs preuves. Au service des autres de- puis son adolescence, Mala Ramsurrun, la présidente du conseil de village, est âgée de 50 ans. Elle est une touche à tout qui n’hésite jamais à aider les autres. «Sage-femme, je fais aussi des massages et beaucoup de travail social. Si une personne sollicite mon aide, je fais de mon mieux pour trouver une solution à ses problèmes», dit la présidente, qui est aussi marchande ambulante.

Faiza Jahaly, vice-présidente, l’épaulera dans sa tâche. Mariée et mère de famille, Faiza est une battante qui aime relever les défis. «Je travaille à la foire, j’élève des animaux de ferme et je conduis aussi un camion qui sert souvent à les transporter», dit celle qui pense que s’impliquer dans les affaires du village ne sera qu’une corde de plus à son arc. À 36 ans, Faiza Jahaly croit aux chances égales pour les hommes et les femmes. Elle a aussi été vice-présidente de l’association des conseillères de village du district de Savanne, avant que celle-ci ne soit dissoute. «Nous avons été élues. C’est dommage que nos neufs membres aient été divisés à ce sujet alors que nous étions une équipe soudée avant», déplore-t-elle, tout en étant déterminée à aller au bout de son mandat.

La force de cette équipe de conseillers réside dans le soutien et l’expérience d’un des plus vieux conseillers de village, Fareed Bolaky. Celui qui compte plus de 25 ans d’expérience dans les affaires du village croit dans les jeunes. Il est aussi fier de voir l’aboutissement d’un des projets les plus importants pour le village : la construction du village hall. «Les conseillers ont beaucoup travaillé pour avoir ce bâtiment et, en 2015-2016, nos députés se sont beaucoup démenés pour nous permettre d’avoir ce bâtiment», dit-il.

Il y a quelques années, le conseil de village tenait même ses réunions sous une marquise, sur la place du marché. «La construction, lancée en octobre dernier, devrait être complétée en avril et nous aurons une bibliothèque, une zone Wi-Fi ainsi qu’une salle pour des activités», rappelle Arvin Muniah, un autre conseiller. Au coût de Rs 3,5 millions, ce bâti- ment de 2 000 pieds carrés est appelé à connaître une seconde phase de développement, avec l’aménagement d’un parking et d’une clôture dans les mois qui viennent.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires