Passation de pouvoir: Rezistans ek Alternativ s’en remet à la Cour suprême

Avec le soutien de
Les membres de Rezistans ek Alternativ lors d’un point de presse, mercredi 25 janvier.Les membres de Rezistans ek Alternativ lors d’un point de presse, mercredi 25 janvier.

  Les membres de Rezistans ek Alternativ lors d’un point de presse, mercredi 25 janvier.  

«Nous avons un Premier ministre illégitime. La passation de pouvoir est anticonstitutionnelle.» Tel est l’avis de Rezistans ek Alternativ qui a tenu un point de presse, à Moka, pour commenter la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et son fils Pravind Jugnauth, mercredi 25 janvier. Le parti de gauche envisage de loger une plainte en Cour suprême en ce sens.

«Des consultations ont déjà été entamées avec notre panel d’avocats mené par Me Rex Stephen», a soutenu Jean-Yves Chavrimootoo, membre de Rezistans ek Alternativ. Ce dernier est d’avis que «non seulement nous avons un Premier ministre illégitime mais les pouvoirs de la présidente de la République ont été usurpés dans la foulée».

De son côté, Kugan Parapen, s’est, lui, expliqué sur la démarche de Rezistans ek Alternativ de ne pas se joindre à l’opposition pour participer à la manifestation prévue vendredi. «Le palmarès de ces quatre partis de l’opposition, en termes de respect de la démocratie, n’est pas très élogieux. Nous prônons la rupture avec les partis traditionnels et marcher aux côtés de ces derniers représenterait une trahison envers nos valeurs et principes», a-t-il fait ressortir.

Il a, dans la foulée, lancé un appel aux jeunes pour un rassemblement le samedi 4 février. Les détails sur le lieu et l’heure seront communiqués ultérieurement. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires