SAJ: «Malheureux pour un ‘boug’ comme Roshi Bhadain»

Avec le soutien de

L’ancien Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a animé une conférence de presse en cet après-midi du mardi 24 janvier chez lui à La Caverne. Il se dit «très déçu» par les attaques que Roshi Bhadain a faites contre les Jugnauth plus tôt durant la journée.

Chronologie des événements

En 2014

SAJ : C’est le président qui regarde quel parti commande la majorité. C’était l’alliance Lepep qui commandait la majorité.

Le cas Lutchmeenaraidoo

SAJ : L’ICAC ne dort pas. Le dossier Lutchmeenaraidoo est chez le DPP. Tout comme pour Dayal, le dossier est chez le DPP.

Les « dossiers » de Bhadain

SAJ : Il a des actions contre qui ? Contre moi ? Je le mets au défi. Je le supplie de venir.

Deal papa-piti

SAJ : Si nou pa papa-piti, ki nou été ? Oui nous sommes papa-piti. Mais ce n’est pas ça. Pravind Jugnauth commande la majorité.

Les larmes

SAJ : J’ai passé de la misère durant mon enfance. Ne venez pas me dire maintenant que je pleure à cause de Pravind.

« Volte-face » de Bhadain

SAJ : J’ai dit à Bhadain que je devais partir et que Pravind Jugnauth serait Premier ministre. Bhadain a dit qu’il lui offrira son soutien. Je trouve drôle comment il agit maintenant.

Des actions ?

SAJ : Je ne compte rien faire contre Roshi Bhadain. Quand il y a des histoires qui ne sont pas correctes, je prends position. Je n’hésite pas. Je trouve ça malheureux pour un ‘boug’ comme Roshi Bhadain.

L’ambition de Bhadain selon SAJ

SAJ : Aujourd’hui Bhadain attendait d’être ministre des Finances. Il pensait que le ministère des Finances est un pas en avant vers le Primeministership. C’est malheureux. Je suis bien bien déçu par Roshi Bhadain.

Son retour en politique

SAJ : J’ai démissionné. Pour le bien du pays, je suis retourné.

Ce que Bhadain a dit

SAJ : C’est une honte de la part d’un avocat, ce que Roshi Bhadain a dit : «C’est contraire au Good Governance».

Son départ

SAJ : J’ai choisi de partir à cet instant-là.

Travailleurs étrangers

SAJ : C’est chagrinant pour le pays.

Main-d’œuvre étrangère

SAJ : Finalement ce sont les étrangers qui vont construire ce pays-là.

Chômage

SAJ : Les gens ne veulent même pas entrer dans le secteur privé. Les Mauriciens ne veulent pas travailler.

Travail

SAJ : Les Mauriciens n’ont pas eu envie de faire des travaux manuels

Education

 SAJ : Ti dir dans sak lakaz ti bisin enn gradué.

Le pays

SAJ: Nou finn nettoyer

Comment mettre de l’ordre

 SAJ : L’ordre demande l’appui de ceux qui en ont les moyens

Ordre

SAJ : Mo ti dir nou ti pou met lord. Nou pe fer nou mieux.

Ramgoolam aurait continué à pourrir le pays

SAJ : Si on n’avait pas fait l’alliance Lepep, Ramgoolam aurait continué à pourrir le pays

La malhonnêteté

SAJ: C'est bien malhonnête de sa part.

Tristesse

SAJ: Je suis bien triste de voir Roshi Bhadain faire ça

Pression ?

SAJ: Comment Pravind peut faire pression sur moi ?

Aucune vérité

SAJ: Il n’y a aucune vérité dedans.

Il a inventé une histoire

SAJ: Il a inventé une histoire selon laquelle Pravind a fait pression sur moi.

Un soutien

SAJ: Quand je l’ai vu hier absent alors qu’avant il a dit à Pravind qu’il lui donnerait tout son soutien comme Premier ministre…

Les allégations de Roshi Bhadain

SAJ : des allégations de Roshi Bhadain m’ont fait vraiment mal.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires