Rassemblement de rastas : charge rayée contre deux prévenus

Avec le soutien de
Onze membres de la communauté rastafari ont été arrêtés en mai 2016 lors d’un rassemblement au Jardin de la Compagnie.

Onze membres de la communauté rastafarie ont été arrêtés en mai 2016 lors d’un rassemblement au Jardin de la Compagnie.

Ils faisaient l’objet d’une accusation provisoire de possession de cannabis. Deux des onze membres de la communauté rastafarie, arrêtés dans le sillage d’un rassemblement au jardin de la Compagnie, en mai 2016, ont vu leur charge rayée en cour de district de Port-Louis, ce 23 janvier. Cela, après que le Directeur des poursuites publiques a recommandé l’abandon des charges contre ces deux prévenus, Wendy Ambroise et Yannick François.

Quant aux neuf autres accusés, ils sont attendus en cour le 10 mai, date à laquelle l’enquêteur déposera. Huit d’entre eux font l'objet d'une accusation provisoire d’«obstructing public road» et le neuvième est poursuivi pour possession de cannabis. Leur avocat, Me Erickson Mooneapillay, a réclamé la radiation des charges contre eux.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x