Ministrables: Wong et Monty, une quasi-certitude

Avec le soutien de
Alain Wong, Marie Claire Monty, Pradeep Roopun, Mahen Jhugroo et Stéphane Toussaint (de g. à dr.) sont pressentis pour être ministres.

Alain Wong, Marie Claire Monty, Pradeep Roopun, Mahen Jhugroo et Stéphane Toussaint (de g. à dr.) sont pressentis pour être ministres.

Ces derniers temps, Pravind Jugnauth répétait sans cesse aux journalistes que le remaniement ministériel est la prérogative du Premier ministre. C’est donc lui qui aura la charge, ce lundi 23 janvier, de constituer le nouveau cabinet. Ce sera sa première tâche.

Pravind Jugnauth a cité les noms de deux parlementaires lors du bureau politique du MSM, dimanche matin, au Sun Trust Building. Il s’agit d’Alain Wong et de Marie Claire Monty. Le leader du MSM a fait comprendre aux membres de son politburo que ces deux députés ont pris des risques en se séparant de leur formation politique, le Parti mauricien social-démocrate (PMSD), et qu’il faut en tenir compte. Une façon pour lui de calmer une éventuelle frustration dans les rangs de son parti quand les noms de ces deux élus, ex-membres du PMSD, seront vus sur la liste des ministres.

De son côté, sir Anerood Jugnauth a affirmé qu’il restera au sein du gouvernement. Tout laisse croire qu’il sera appelé à s’occuper du portefeuille de l’Intérieur et qu’il sera responsable des dossiers Chagos et Tromelin.

Le nom de Stéphane Toussaint est cité avec insistance pour occuper un maroquin ministériel. Lequel? On parle de celui de l’Intégration sociale. Pradeep Roopun, lui, pourrait rester au ministère des Arts et de la Culture où il semble se plaire.

Le Chief Whip, Mahen Jhugroo, est, pour sa part, favori pour des responsabilités gouvernementales. Interrogé dimanche après le bureau politique du MSM, il a répondu: «Je ne sais pas. On attend

Eddy Boissézon, dont le nom était cité après le départ du PMSD pour être ministre, pourrait devenir Chief Whip ou Deputy Speaker. Mais il n’y a pas que lui qui est cité pour ces postes. Les hommes de loi Maneesh Gobin et Ravi Rutnah le sont aussi. Sangeet Fowdar, avons-nous appris, n’est pas intéressé par le poste de Deputy Speaker.

Quant aux deux postes de secrétaires parlementaires privés, laissés vacants après la démission de Thierry Henry et de Salim Abass Mamode, ils pourront être occupés par Alain Aliphon et Kalyan Tarolah. Les noms des députés indépendants sont également cités pour une éventuelle entrée au gouvernement. Ceux de Joe Lesjongard et de Zouberr Joomaye reviennent le plus souvent.

Cependant, le futur Premier ministre veut à tout prix éviter de créer de la frustration parmi les parlementaires de son parti. Il craindrait des démissions en cas de mécontentement.

Le déroulement de la journée

Le Premier ministre sortant rencontre la présidente de la République pour lui soumettre sa lettre de démission, à 9 heures, ce lundi 23 janvier. Trente minutes plus tard, ce sera au tour du Premier ministre désigné de la rencontrer. La prestation de serment des nouveaux ministres aura, elle, lieu à 15 heures au Sir Harilal Vaghjee Hall, à Port-Louis.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires