[Vidéo] Bérenger: «Pas de démission dans l’immédiat»

Avec le soutien de

Paul Bérenger, entouré de membres du MMM, ce dimanche 22 janvier.

Après le MSM et le PTr, c’était au tour du MMM de réunir son bureau politique, ce dimanche 22 janvier, dans le sillage de la décision prise par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ), de passer le flambeau à son fils. «Ce qui est en train de se passer est infect, c’est une honte», a déclaré le leader des Mauves, Paul Bérenger.

«SAJ termine sa carrière dans la honte», a-t-il déploré. Et de faire ressortir que «la Constitution ne fait pas mention de mentor minister. SAJ sera un simple ministre baby-sitter».

Paul Bérenger a également exhorté ceux présents à ne «pas faire le jeu du gouvernement. Leur rêve, c’est de regagner la majorité des trois quarts». Ainsi, a-t-il affirmé, les députés du MMM ne démissionneront pas dans l’immédiat. «Nous ne leur ferons aucun cadeau. Mais si nous voyons que le pays est en danger, tout est envisageable.»

Un appel a, par ailleurs, été lancé aux autres partis de l’opposition. «Nous souhaiterions les rencontrer avant la prestation de serment afin de discuter du deal papa-piti et pour décider des actions qui doivent être prises.» Le MMM, a précisé Paul Bérenger, n’assistera pas à la cérémonie de prestation de serment. «Nous n’avons pas reçu d’invitation jusqu’ici et nous n’irons pas. Pravind Jugnauth n’a aucune légitimité

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires