[Audio] Futur PM, Pravind Jugnauth: «Très respectueux des institutions...»

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth et son père sir Anerood, à l'issue d'un banquet chinois à Trianon, samedi 21 janvier 2017.

Pravind Jugnauth et son père sir Anerood, à l'issue d'un banquet chinois à Trianon, samedi 21 janvier 2017.

«Mo bien heureux», a déclaré sir Anerood Jugnauth le samedi 21 janvier. Il répondait aux sollications de la presse après qu'il a annoncé, à peine quelques minutes plus tôt lors d'un message télédiffusé, qu'il cédera le fauteuil premier ministériel à son fils Pravind.

Le Premier ministre démissionnaire se trouvait à Trianon où il a participé à un banquet offert par le Hua Lien Club en marge de la fête du Printemps. «Mo dir zot au revoir. Mo pe ale», a-t-il lancé.

Pravind Jugnauth, de son côté, a également répondu aux membres de la presse qui étaient présents à cette occasion. «Tre respectueu de bann institutions, nou laiss bann institutions entamm bann procedures necessaires», a affirmé le ministre des Finances.

«Très honoré», dit Pravind Jugnauth

Interrogé quant à son sentiment, le futur Premier ministre a confié: «Tres honore qui a lavenir pou ena enn gran responsabilite.»

Sir Anerood Jugnauth a annoncé, lors de son message, qu'il soumettra sa démission comme chef de gouvernement à la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, lundi 23 janvier. Il a tenu à préciser qu'il restera au sein du gouvernement mais qu'il le servira d'une autre manière.

Lors de son discours devant l'assistance à Trianon en début de soirée, sir Anerood Jugnauth avait laissé deviner le contenu de son message télédiffusé. «La fin d'un voyage est le début d'un autre. J'ai eu un long voyage en tant que député. J'ai servi le pays passionnément depuis 1963. Aujourd'hui est le début d'un nouveau voyage pour moi.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires