Chagos: Olivier Bancoult reçoit une réponse de Londres

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Les Chagossiens revendiquent le droit de retourner sur leur archipel natal sans contrepartie financière.

(Photo d’illustration) Les Chagossiens revendiquent le droit de retour sur leur archipel natal sans contrepartie financière.

Suspense. Le Groupe réfugiés Chagos (GRC) confirme, par l’entremise de son leader Olivier Bancoult, avoir reçu un courrier de Londres, le 13 janvier. Mais son contenu demeurera confidentiel, du moins jusqu’à samedi, jour où se réunira le GRC au siège de l'organisation, à Pointe-aux-Sables.

Cette réunion est prévue à la veille de la prochaine rencontre officielle entre la délégation mauricienne sur les Chagos et la partie britannique, qui aura lieu à Londres, dimanche.

«L’état-major du groupe analysera le contenu de cette lettre en interne pour décider ensemble de la marche à suivre», a affirmé Olivier Bancoult à l’express, le mercredi 18 janvier. Cette lettre fait suite au courrier adressé par le GRC au haut-commissariat britannique, après la réunion du 21 novembre.

Lors de ce rassemblement, les Chagossiens ont revendiqué le droit de retour sur leur archipel natal, sans contrepartie financière. Ils s’opposent à la proposition de £ 40 millions (Rs 1,8 milliard) de Londres étalée sur dix ans. Offre qui a valu cette réplique cinglante d’Olivier Bancoult: «Notre dignité n’a pas de prix!»

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires