Plage de Péreybère : les transats chassés

Avec le soutien de
À Péreybère, aucun permis n’a été renouvelé.

À Péreybère, aucun permis n’a été renouvelé. 

Les autorités haussent le ton, les loueurs de transat de Péreybère ne pourront plus opérer sur cette plage. Les inspecteurs de la Beach Authority ont fait une descente à Trou-aux-Biches et à Péreybère durant le week-end. «Les transats prennent toute la place. Nous avons délogé tous les loueurs de transats car ils opèrent au détriment du public et il fallait renverser cette tendance», déclare Étienne Sinatambou, nouveau ministre de l’Environnement.

À Péreybère, aucun permis n’a été renouvelé alors qu’à Trou-aux-Biches seuls deux opérateurs pourront travailler, l’un possédant six transats et l’autre quatre. Toutefois, il y a une condition. Ils seront autorisés à travailler les jours de semaine uniquement, les jours fériés et les week-ends leur étant interdits.

Les tentatives des autorités pour se débarrasser des transats sur les plages ne datent pas d’hier. En 2015, l’ancien ministre de l’Environnement, Raj Dayal, avait décidé d’agir contre les loueurs de transats. Après lui, le ministre démissionnaire à ce poste, Alain Wong, a également donné des instructions contre ces opérateurs.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires