Open d'Australie - Retour gagnant de Roger Federer

Avec le soutien de
Le Suisse Roger Federer a fait un retour gagnant en Grand Chelem. 

Le Suisse Roger Federer a fait un retour gagnant en Grand Chelem. 

Le Suisse Roger Federer a fait un retour gagnant en Grand Chelem en éliminant l'Autrichien Jürgen Melzer en quatre sets 7-5, 3-6, 6-2, 6-2, lundi au premier tour de l'Open d'Australie.

Federer, vainqueur de 17 titres majeurs, dont 4 en Australie, avait manqué l'US Open en septembre à cause d'une blessure à un genou, tombant à la 17e place mondiale, sa plus basse depuis 2001.

Son match contre Melzer était son premier officiel depuis cet été à Wimbledon. Il avait repris la compétition lors d'une exhibition, la Hopman Cup, au début du mois. 

«C'est bien de pouvoir jouer un tennis normal. La route a été longue mais je suis là. Même si j'avais perdu, ça n'aurait pas été mal car je suis de retour sur le court», a déclaré le Suisse, âgé de 35 ans et accueilli par une formidable ovation dans la Rod Laver Arena.

Federer a mis du temps à entrer dans la partie face à un adversaire plus vieux que lui (d'un peu plus de deux mois), un ancien top 10 tombé très bas au classement (296e) à cause de blessures. Il a été dominé dans le deuxième set et c'est lui qui avait concédé le premier break dans la première manche.

«J'étais un peu nerveux. J'ai eu un peu de mal à  trouver le rythme. Mais je me suis souvenu du nombre de fois où les premiers tours n'ont pas été faciles. Presque tout le temps. Je suis content que Jürgen m'ait obligé à m'employer», a commenté Federer. 

A partir du troisième set, il a haussé le ton au service (77% de premières balles dans le quatrième, 19 aces au total) et a commis nettement mois d'erreurs pour conclure tranquillement.

Federer a eu l'avantage de jouer dans la fraîcheur du soir, mais il ne craint d'affronter la chaleur. «Pas de problème. Je suis en forme, j'ai confiance dans ma condition physique», a-t-il dit.

Le grand choc est prévu pour les quarts de finale contre Andy Murray, mais en attendant, le Suisse affrontera un "teenager", l'Américain Noah Rubin, 200e mondial âgé de 19 ans et issu des qualifications au deuxième tour.

«Je m'attendais à jouer un jeune au premier tour parce qu'il y en avait beaucoup dans les qualifications. Quand j'ai vu que c'était Jürgen, je me suis dit: +ça alors, un type comme moi!», a plaisanté Federer.

«Je ne sais presque rien de lui, seulement que c'est un joueur de fond de court qui remet beaucoup de balles. Ce n'est pas plus mal pour moi», a-t-il ajouté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires