CHCL: Dorsamy autorise l’accès à deux personnes dans la zone portuaire

Avec le soutien de
Des autorisations spéciales sont nécessaires pour accéder à la zone portuaire.

Des autorisations spéciales sont nécessaires pour accéder à la zone portuaire. 

Il aurait usé de ses privilèges pour permettre à son fils et à une collègue de visiter les installations du port. Du moins, c’est ce qu’indique un document remis à la presse, jeudi dernier, par la Port-Louis Harbour and Docks Workers' Union (PLHDWU). Celui qui est visé : Gassen Dorsamy, directeur général de la Cargo Handling Corporation Limited (CHCL).

En effet, dans ledit document, la PLHDWU accuse le directeur général de la CHCL d’avoir autorisé, le jeudi 5 janvier, la présence de son fils et d’une collègue dans la zone portuaire. Plus loin, le syndicat souligne que le fils de Gassen Dorsamy a utilisé la voiture du président du conseil d’administration

Suivant ses allégations, la direction de la CHCL a voulu clarifier les choses. Interrogé à ce propos, un préposé a affirmé que Gassen Dorsamy a bel et bien invité deux personnes dans la zone portuaire. Mais de préciser que «des autorisations ont été obtenues la veille de la visite. Tous les documents ont été envoyés à la Mauritius Ports Authority».

Et selon une source au sein de la CHCL, l’organisme a autorisé le CEO à utiliser la voiture de fonction du président du conseil d’administration car la sienne était en panne.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires