Duval: «Sans le PMSD, jamais le MSM n’aurait été dans les mairies»

Avec le soutien de
Xavier-Luc Duval lors d’une conférence de presse, ce vendredi 13 janvier, à Port-Louis.

Xavier-Luc Duval lors d’une conférence de presse, ce vendredi 13 janvier, à Port-Louis.

«Nous allons revenir au pouvoir très bientôt. Mais là, le PMSD est le principal parti de l’opposition. Ma priorité, c’est l’unité de l’opposition.» Les critiques envers le gouvernement n’ont ainsi pas manqué lors de la conférence de presse animée par Xavier-Luc Duval, ce vendredi 13 janvier, à Port-Louis.

«C’est le flou total en ce qui concerne le gouvernement. Il y a cinq postes vacants depuis un mois. Les dysfonctionnements continuent», a indiqué le leader du PMSD et de l’opposition. Il a également abordé la situation dans les mairies, notamment les motions de blâme auxquelles font face les Bleus. «Ce sont des motions de blâme partisanes», a soutenu Xavier-Luc Duval.

«Nous avons pris la décision de ne pas abandonner notre électorat au MSM. C’est le PMSD qui a été la locomotive lors des élections municipales. Sans nous, jamais le MSM ne se serait retrouvé dans les mairies. Nous allons présenter des motions de blâme contre le MSM», a affirmé le chef des Bleus. Et d’ajouter que s’il y a des élections municipales, «nous verrons où est la vraie force».

Autre sujet abordé : le développement portuaire. Xavier-Luc Duval a indiqué que le PMSD «approuve à 100%» la décision du comité technique interministériel de rejeter l’offre de DP World. «Les conditions étaient inacceptables.» Il a, par ailleurs, souligné que la Cargo Handling Corporation «n’a pas besoin d’un partenaire stratégique. Li kapav roulé».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires