Inde : le groupe Tata se dote d'un nouveau PDG

Avec le soutien de

Le groupe indien Tata Sons, dont l'éventail des activités va du sel à l'acier, a annoncé jeudi s'être doté d'un nouveau président après un différend avec son prédécesseur Cyrus Mistry, remercié fin octobre.

Natarajan Chandrasekaran, qui dirige actuellement le groupe de services informatiques Tata Consultancy Services (TCS), prendra ses fonctions le 21 février à la tête de la holding Tata Sons, un groupe pesant 103 milliards de dollars (98,6 milliards d'euros).

«Le Conseil d'administration de Tata Sons a désigné M. N. Chandrasekaran comme Président-Directeur général», a indiqué la compagnie dans un communiqué.

M. Chandrasekaran, communément appelé Chandra, qui est âgé de 53 ans, a rejoint la compagnie en 1987 et dirigeait le groupe TCS depuis 2009.

Premier PDG de ce groupe vieux de 150 ans à ne pas être issu des rangs de la famille Tata, Cyrus Mistry avait été débarqué fin octobre par le patriarche Ratan Tata, mécontent de sa stratégie de désinvestissement et de désendettement.

Ratan Tata a repris à titre provisoire les rênes du groupe qu'il avait métamorphosé à coups d'acquisitions spectaculaires durant ses deux décennies de règne au tournant des XX et XXIe siècles.

Ne digérant pas son renvoi, Cyrus Mistry a accusé en public le groupe de mauvaise gestion et déposé un dossier devant la justice en décembre.

Ces règlements de comptes ont écorné l'image de ce conglomérat emblématique de l'Inde et lui a coûté une perte de neufs milliards de valeur boursière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires