FIFA Football Awards : La loterie de Rahul Beesoondoyal

Avec le soutien de
Avec Claudio Ranieri.

Avec Claudio Ranieri.

Il y avait une chance sur plusieurs millions d’assister à la cérémonie de la FIFA, lundi dernier. Son nom a été tiré au sort et surprise : il a vécu un rêve éveillé.

« Maurice ? Mais c’est où ça ? », s’est entendu dire Rahul Beesoondoyal à son arrivée à Zurich. L’étudiant de 21 ans a répondu une question sur la page de la FIFA en novembre dernier. Un mois après, onze heureux fans de foot choisis au hasard, parmi Rahul Beesoondoyal, ont pu assister à la première édition des The Best Fifa Football Awards en Suisse.

Avec Zinédine Zidane.

En répondant à une question «Combien de coupe du monde ont gagné Maradona, Pele, Eusébio et Johan Cruyff ?» l’informaticien à en devenir n’imaginait pas qu’il allait être tiré au sort. Après tout, rares sont ceux qui ont ce coup de pouce du destin. «Je ne me souviens plus de la réponse, lance-t-il encore lessivé par le voyage retour. Je me souviens qu’il y avait le même jeu sur le site officiel de la FIFA. Je pense qu’il y a du avoir beaucoup de personnes qui y avaient participé, puisqu’il y avait 8 millions de likes sur facebook».

Avec Diego Maradona.

En décembre, après un tirage au sort le nom de Rahul Beesoondoyal fait partie des gagnants. «On m’a contacté par mail pour m’annoncer la nouvelle et me demander des détails comme mon nom, mon adresse ou mon numéro de passeport. Au début je pensais que c’était une plaisanterie. Mon entourage le pensait aussi, puis je me suis dit que cela ne coûtait rien de donner les infos, tant que ce n’était pas les numéros de ma carte de crédit», raconte-t-il.

Et de fil en aiguille, il découvre que cela n’avait rien d’un canular car quand il téléphone aux compagnies aériennes pour demander s’il y avait une réservation à son nom, il tombe des nues en apprenant que c’était effectivement le cas.

Avec Sir Alex Ferguson.

Dimanche dernier, il met donc le cap sur la Suisse sur un vol d’Air France. En arrivant à Zurich lundi matin, il a droit à un accueil VIP avec une berline allemande qui l’attend à la sortie de l’aéroport. Puis, il prend la direction du FIFA Hotel Ascot où attendent les autres vainqueurs du jeu-concours, issus du Ghana, de l’Australie, de l’Afrique du Sud, de l’Inde et du Népal. C’est justement l’un d’eux qui ignorait l’existence de l’île Maurice.

Avec Howard Webb.

Pas le temps de faire le cours de géographie parce qu’il doit se préparer pour la cérémonie prévue le soir même. «J’étais choqué ! Je ne m’attendais pas à voir tous ces grands joueurs-là. Les représentants de la FIFA nous ont dit de profiter du moment avant d’entrer dans la salle pour prendre des photos parce qu’après nous n’aurions pas le temps vu que chacun avait ses obligations et ne seraient peut-être pas disponibles», se souvient-il.

Avec Marcelo.

Et là c’est le défilé de stars du ballon rond. L’Argentin Maradona, l’ancien entraîneur de Manchester United : sir Alex Ferguson, l’entraîneur actuel du Real Madrid et ancien meneur de jeu de la France : Zidane, le défenseur du Real Madrid : Sergio Ramos, l’ancien arbitre anglais Howard Webb, l’actuel buteur de l’Atletico Madrid et attaquant de la France : Antoine Griezmann, le gardien de but du Bayern Munich et de l’Allemagne : Manuel Neuer, l’ancien défenseur brésilien : Roberto Carlos, le maître à jouer du Real Madrid : Luka Modric, tous ont pris la pose avec le petit Mauricien issu de Petite-Rivière. Son préféré : Marcelo, latéral gauche du Real Madrid pour la pure et simple raison que c’est le poste de prédilection de Rahul Beesoondoyal au sein de son équipe, West SC de Petite-Rivière.

Avec Manuel Neuer.

Le regret de Rahul, c’est de ne pas avoir pu rencontrer son idole Cristiano Ronaldo, le grand vainqueur de la soirée. « Il était entouré de trop de gardes du corps. D’ailleurs, c’était le dernier arrivé. Mais je me suis consolé avec Claudio Ranieri, Maradona et Sir Alex Ferguson des grands du football. Je suis un grand fan de Manchester United, du Real Madrid et de Tottenham Hotspur. Je suis friands des équipes qui jouent vite », laisse-t-il entendre et de préciser qu’il ne rate jamais un match de Manchester United…sauf celui de mardi soir contre Hull City en League Cup parce qu’il était dans l’avion. «C’est quoi le score déjà ?», nous demande-t-il.

Et que pense-t-il de l’absence de Lionel Messi et des joueurs de Barcelone en général ? «Je ne suis pas un grand fan de Messi, donc même s’il n’était pas là, ce n’était pas un problème», rigole-t-il.

Et en bonus de la soirée FIFA, il a pu visiter le musée de la FIFA, le lendemain matin avant son retour à Maurice, hier.

«A 21 ans, c’est la plus grande expérience de ma vie», lance-t-il. Une loterie, oui !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires