[Audio] Catastrophes naturelles: Rs 35 millions pour doter Maurice d’un système d’alerte

Avec le soutien de
Etienne Sinatambou lors de la présentation de l’Early Warning Emergency Alert System.

Etienne Sinatambou lors de la présentation de l’Early Warning Emergency Alert System.

«Maurice étant le 7e pays au monde le plus à risque en ce qui concerne les catastrophes naturelles, nous avons besoin d’un meilleur système d’alerte.» Etienne Sinatambou, ministre suppléant à l’Environnement, a présenté l’Early Warning Emergency Alert System, à Port-Louis, le jeudi 12 janvier. Rs 35 millions seront débloquées pour sa mise en œuvre.

C’est la compagnie canadienne Baastel qui est en charge de l’étude de faisabilité et de la création de ce système d’alerte moderne. «Avec ce projet, nous entrons dans le cadre Sendai», a souligné le ministre.

La compagnie Baastel a lancé la première phase en novembre 2016. Le groupe est composé de cinq spécialistes en communication et catastrophes naturelles. Il est mené par Elysa Jones et compte dans ses rangs l’ex-directeur de la station météorologique Subiraj Sok Appadu.

Le rapport de faisabilité sera remis au ministre de l’Environnement d’ici le début du mois de février. La deuxième phase sera lancée en mars.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires