Johnson Roussety: «Sans cet accord, c’est cinq ans de martyre pour Rodrigues»

Avec le soutien de
Gaëtan Jabeemeessur, du MR, et Johnson Roussety, leader du Front patriotique rodriguais, scellant leur accord d’une poignée de main.

Gaëtan Jabeemeessur, du MR, et Johnson Roussety, leader du Front patriotique rodriguais, scellant leur accord d’une poignée de main.

Ils ont animé une conférence de presse conjointe ce jeudi 12 janvier. Le Mouvement rodriguais de Nicolas Von Mally et le Front patriotique rodriguais de Johnson Roussety ont décidé de faire cause commune pour les prochaines élections régionales, prévues dans un mois jour pour jour, «pour pousser l’OPR hors du pouvoir, dans l’intérêt du pays», selon les mots de Nicolas Von Mally.

«Depuis un certain temps, nous écoutons les partisans sur le terrain», déclare le leader du MR, en souhaitant la bienvenue à Johnson Roussety et à son équipe. C’est ainsi qu’ils ont décidé de conclure un accord électoral. Un accord qui intervient «malgré nos divergences politiques», souligne pour sa part le leader du FPR en précisant: «Kan mo fin al avec MR, cé enn sakrifis pou le péi. Si nou pa fer sa, sé sink an martir nou pou pasé.»

«C’est un jour à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire politique de Rodrigues: la grande famille du MR et du FPR est réunie. C’est notre devoir patriotique et civique», ajoute Johnson Roussety, qui devrait devenir l’adjoint au chef commissaire en cas de victoire. «Nicolas Von Mally deviendra chef commissaire parce qu’il a les capacités et parce qu’il le mérite. Cé enn dream team avek bann dimoun kompétan é bonn volonté.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires