Bon-Accueil: un village paisible mais en mal de nouveaux projets

Un grand kiosque a été démoli et les habitants attendent toujours la construction d’un nouveau.

Un grand kiosque a été démoli et les habitants attendent toujours la construction d’un nouveau.  

Regroupant Grand Bas Fond, Quatre Bords et Mission Cross Road, le village de Bon-Accueil compte environ 5 000 habitants. Voisin du grand village de Lallmatie et de Belvédère, les habitants et membres du conseil du village attendent de nouveaux projets depuis environ deux ans. Reportage dans ce «Village of Love», d’après l’organisation Brahma Kumaris.

Contrairement aux autres villages, Bon-Accueil est animé aussi bien la journée que l’après-midi. La raison : les espaces commerciaux font qu’il y a un va-et-vient incessant. En effet, ce village compte plusieurs magasins, pharmacies, pâtisseries, boulangeries, un centre de loisir, deux écoles primaires, un collège, un bureau de poste et un dispensaire. Bref, tout ce dont on a besoin pour vivre paisiblement.

Lors de notre visite dans ce village, nous avons rencontré les membres du conseil du village : la présidente Devina Ramphul, les conseillers Madhow Kental, Tapeshwarsing Bissoondoyal, Sanjay Beekaree et le travailleur social Radha Kumar Kowlessur. Selon nos interlocuteurs, Bon-Accueil a connu beaucoup de projets dans le passé avant d’être mis aux oubliettes depuis quelques années.

Au centre du village, il y a le Multi-Purpose Complex inauguré en 2011. Ce lieu est doté d’un grand parking où il a lieu le marché toutes les semaines. Selon Radha Kumar Kowlessur, le bâtiment du Multi-Purpose Complex était autrefois plus fréquenté ; «il y avait une aile de la SMEDA qui a été malheureusement fermée». D’ajouter que le bâtiment compte, cependant, une grande salle qui est louée pour de grandes occasions. Le paiement pour les patentes de taxis se fait aussi dans ce bâtiment.

Radha Kumar Kowlessur raconte qu’il y avait également un grand kiosque, un lieu de rencontre pour les habitants, qui a été démoli, il y a environ deux ans. Cela pour la construction d’un nouveau kiosque. Mais la concrétisation de ce projet se fait toujours attendre.

Un peu plus loin ; un complexe sportif pourvu d’équipements modernes. Cet endroit connaissait une affluence auparavant car l’accès y était gratuit. Désormais, le centre, géré par le ministère de la Jeunesse et des Sports, est payant et cela restreint la fréquentation de plusieurs jeunes.

En annexe à ce complexe sportif, on voit le Farmers' Service Centre qui offre de nombreux services aux planteurs du village. À proximité, il y a aussi la SSS Bon-Accueil qui est fréquenté par un bon nombre de collégiens de la région.

Toutefois, ce village n’est pas seulement fréquenté à cause de ses services ou à cause du collège. Il l’est aussi pour son côté spirituel, car on y trouve également un grand temple d’Iskcon, le Sri Sri Krishna Balarama Mandir, où se rendent de nombreux Mauriciens. Bon-Accueil a aussi un riche héritage culturel et naturel. Comme les pains cuits sur feu de bois de la boulangerie Soobratee et aussi le beau paysage situé à Beau-Bois. On peut y voir de jolies cascades et une grande cressonnière.

Avec toutes ces infrastructures et ce côté folklorique, Bon-Accueil est certainement un village où il fait bon vivre. «Si certains de nos projets se réalisent, ce sera encore mieux. L’un des plus attendus reste le marché de Bon-Accueil», dira le conseiller Madhow Kental.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires