Özil prolongera à Arsenal si Wenger reste (interview)

Avec le soutien de
Mesut Özil attend de connaître le sort de son entraîneur Arsène Wenger en fin de saison pour prolonger ou non son contrat avec le club londonien.

Mesut Özil attend de connaître le sort de son entraîneur Arsène Wenger en fin de saison pour prolonger ou non son contrat avec le club londonien.

L'international allemand d'Arsenal Mesut Özil attend de connaître le sort de son entraîneur Arsène Wenger en fin de saison pour prolonger ou non son contrat avec le club londonien, affirme-t-il dans une interview publiée lundi.

«Le club sait que je suis ici avant tout à cause d'Arsène Wenger, qui est venu me chercher, qui me fait confiance. Le club sait aussi que je veux d'abord avoir de la visibilité quant à ce que va faire l'entraîneur», dont le contrat expire en fin de saison, affirme au magazine allemand Kicker le milieu offensif, qui est encore engagé jusqu'à 2018 par les Gunners.

«Je suis très très heureux de jouer pour Arsenal, dit-il, et je me sens très très bien ici. J'ai dit au club que j'étais prêt à prolonger. Les supporters veulent que je reste. Maintenant, ça dépend du club».

Interrogé sur son état de forme en ce début d'année, Özil a noté que l'absence de trêve hivernale en Premier League était difficile: «Entre Noël et le Nouvel an, ça m'a fait un peu mal de voir les collègues et les amis de Bundesliga ou d'autres championnats poster (sur les réseaux sociaux) depuis leurs lieux de vacances».

«Aucun joueur de Premier League ne peut prétendre qu'il a encore l'explosivité du début de saison», poursuit Özil. 

«En plus, j'ai eu des vacances très courtes à cause de l'Euro et j'ai à peine pu me préparer pour la saison, a-t-il estimé. En tant que joueur, tu as besoin d'une pause, non seulement pour le corps, mais aussi pour la tête. Et en Premier League, c'est ce que l'on n'a pas».

Arsenal, actuel 5e de Premier League, a-t-il déjà perdu le championnat, demande Kicker à Özil: «Absolument pas, le passé l'a démontré», répond l'Allemand. 

«Il y a un an, à cette époque, nous étions en tête, et beaucoup pensaient que nous serions champions. Maintenant, c'est Chelsea qui est dans ce rôle (...) Je suis convaincu que nous pouvons encore atteindre notre but d'être tout en haut du classement», a conclu Özil.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires