[Vidéo] Message du Nouvel An de SAJ: «La démocratie n’est pas menacée»

Avec le soutien de
Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, s’est adressé à la Nation le dimanche 1er janvier 2017, pour ses vœux du Nouvel An.

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, s’est adressé à la Nation le dimanche 1er janvier 2017, pour ses vœux du Nouvel An.

«Aucune menace sur notre démocratie.» Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ), a été catégorique : son gouvernement ne s’ingère pas dans les affaires du Directeur des poursuites publiques (DPP). C’était lors de son allocution aux Mauriciens, à l’occasion du Nouvel An, le dimanche 1er janvier 2017, à l’antenne de la station nationale de radiotélévision. Sur un ton se voulant ferme et déterminé, SAJ a brossé un tableau rapide des réalisations de son gouvernement, fraichement amputé des bleus du Parti mauricien social-démocrate (PMSD).

Rappelant que le bureau du DPP fait partie de l’exécutif, le Premier ministre balaie d’un revers de main toute allusion à un contrôle du judiciaire par son gouvernement. Il réitère sa volonté d’amener le Prosecution Commission Bill au Parlement cette année. Tout en égratignant, sans le nommer, le PMSD, son ancien allié. «Zot finn abandonn ou pou zir alézans ar sa bann pouritir ki ou ti rezété-la

Ce message à la nation a aussi été marqué par les non-dits et les silences sur certains points d’actualités, comme le remaniement ministériel ou la passation de pouvoirs Premier ministériels entre son fils, Pravind Jugnauth, le ministre des Finances, et lui-même. Pas de dates ni d’explications quant au mode opératoire de ce changement annoncé mais pas encore réalisé.

SAJ a, au début de son allocution, dressé un bilan des deux premières années de son gouvernement. Chiffres à l’appui, il affirme que le taux de chômage est en chute et que l’emploi remonte dans le secteur public tout comme dans le privé. Il s’est félicité de la mise en pratique du Nine Year Schooling dans le secteur éducatif ; de l’introduction du Sports Bill ; de l’amélioration du secteur de la santé publique, avec la création de nouveaux hôpitaux pour bientôt, entre autres.

Parlant de sa détermination à combattre la prolifération de la drogue dans le pays, il a réitéré sa confiance en le Commissaire de police et dans la force policière. «Lapolis kapav sindiké aster», affirme-t-il. SAJ s’est aussi appesanti sur les «nettoyages» dans les diverses institutions du pays, pour redresser la situation économique, entre autres. La croissance est un autre motif de satisfaction pour le Premier ministre, car «sekter finansié pé konn bokou devlopman.»

Le chef du gouvernement rappelle aux Mauriciens qu’il faudrait juger son gouvernement à la fin de son mandat de cinq ans, et non à presque mi-mandat, comme ses adversaires politiques le feraient actuellement. Il a aussi réaffirmé son vœu de faire les Anglais «retourn nou Chagos.»

Avant de conclure sur son ambition de voir 2017 comme «l’année des grands chantiers», chantiers que son gouvernement compte mener à bon port, avec l’aide des Mauriciens : «Nou pou al dan bout nou manda !»

Message du premier ministre à l’occasion du nouvel an 2017 by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires