Pravind Jugnauth sur la démission du PMSD: «Ramgoolam ine sanz so lidé»

Avec le soutien de
La démission du PMSD était au cœur de la conférence de presse du MSM, mardi 27 décembre.

La démission du PMSD était au cœur de la conférence de presse du MSM, mardi 27 décembre.

«Kan komité présidé par Xavier-Luc Duval ti fini fer so travay, li ti montré so lintensyon ale délavan. Mem Mamad Kodabaccus ti dir si sir Gaëtan Duval ti la li ti pu vot sa projet de la loi la…» Le leader du MSM a commenté la démission du PMSD du gouvernement lors d’une conférence de presse, mardi 27 décembre. Pravind Jugnauth a affirmé que le Prosecution Commission Bill avait été discuté et que le draft de ce projet de loi avait été minutieusement étudié.

«Xavier-Luc Duval dir li pa ti dakor ek rétroactivité. Séki ti prékonisé dan lalwa sé té 24 mois. Mo lopinion personnel li ti kapav 24 ou moins. Xavier Duval mem ine dir li bizin 36 mois. Samem final bill ine cirkilé avek 36 mwa», a indiqué Pravind Jugnauth. Il est d’avis que Navin Ramgoolam est pour quelque chose dans la décision du PMSD de quitter le gouvernement. «Mo inn gagn info ki linn gagn enn long conversation ek Ramgoolam. E lin koumans sanz so lidé», a-t-il souligné. Et de déplorer le fait que ni lui, ni sir Anerood Jugnauth n’ont été consultés par le leader du PMSD sur ses objections par rapport au Prosecution Commission Bill.

Pravind Jugnauth a, au passage, égratigné l’ancien Deputy Speaker de l’Assemblée nationale. Ce dernier avait, dans un entretien accordé à l’express, indiqué qu’il n’y aurait pas de deal papa-piti lorsqu’il faudra succéder à Xavier-Luc Duval. «Mo truv sa extrememan dégoutan. Adrien Duval pé vin koz papa-piti. La population kapav jugé ki kalité politik zot pé vin fer aster», a fait ressortir le leader du MSM.                         

Il a également commenté les propos de Xavier-Luc Duval qui avait affirmé que le gouvernement se dirige vers une explosion. «Xavier Duval dir ena complo partou. Dézan linn avek nu. Zamé mone tand li dir ar mwa ou kikonk ki li pé truv complo. Dan enn zour linn truv sa. Zot pé dir gouvernman inn destabilisé é pé al ver enn explosion.  Presidan so parti mem in kit li. Pan gagn letan gagn diskision. Enn paké dan PMSD pé réflési lor zot lavenir.» Et de poursuivre que le gouvernement a une majorité confortable et qu’il terminera son mandat.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires