XLD: «Le gouvernement est au bord de l’éclatement»

Avec le soutien de

C’est après un désaccord profond avec le gouvernement sur le projet de loi de la Prosecution Commission, que le PMSD a décidé de démissionner. C’est ce qu’a déclaré Xavier-Luc Duval lors d’une conférence de presse ce vendredi 23 décembre. Selon lui, ce projet de loi a été préparé sournoisement à la hâte et dans le secret pendant une période festive.

Chronologie des événements

Le CP nommés par le PM

Selon lui, dans la 1ère ébauche du projet de loi, il y avait une tentative de faire de sorte que le PM nomme les trois commissaires, de plus une nouvelle entité allait être créée dans 30 jours. «J’ai des preuves», dit le leader de l’opposition.

Le cas Monty

«Si elle quitte le PMSD, c’est horrible. Elle aura une promotion tout en tirant profit des sacrifices. Je lui ai parlé hier.»

«Empêcher le vote de ce projet de loi»

«Notre but n’était pas de sortir du gouvernement pour faire une alliance. Mais d’empêcher le vote de ce projet de loi.»

Trois jours pour voter

«Nous avons accepté beaucoup de choses pendant deux ans. Il était l’heure d’arrêter. Je ne m’attendais pas à ce qu'on ait à voter le projet de loi après trois jours. Mo pa ti aksepté ek santi mwa alez si pa ti ranvway déba.»

Pas d’autre alliance

«Navin Ramgoolam est un ami. Mé dan politik péna kamarad, seul l'intérêt du pays compte. Je n’ai pas rencontré Navin Ramgoolam ou d’autres membres du PTr depuis les élections.»

«Etre le leader de l’opposition c’est un challenge».

«Etre le leader de l’opposition c’est un challenge. Depuis 12 ans, le PMSD a montré comment il travaille. J’ai montré une nouvelle façon de gouverner. Je tente de trouver une entente entre les membres de l’opposition. Le PMSD sera présent dans chaque circonscription.»

Le gouvernement est au bord de l’éclatement

«J’ai des informations selon lesquelles une partie du gouvernement veut démissionner. Il est au bord de l’éclatement.»

 

Il faut un débat sur les pouvoirs du DPP

«Il faut un débat sur les pouvoirs du DPP et du commissaire de police. Le DPP a des responsabilités, il y a une law society, il y a le Bar council. Ce n’est pas le moment de plaisanter avec le système judiciaire. Nous ne voulons pas ouvrir la porte à l’ingérence.»

Le grand perdant c’est le MSM

« Le grand perdant c’est le MSM. Ce projet de loi ne faisait pas parti du programme du gouvernement. Ils ont perdu un grand allié qui a amené des résultats. Le MSM s’est retrouvé à la merci de ses députés et ministres. »

Nous respectons la Constitution

«Inn gagne gro laguer. Nous n’avons pas accepté le Bill dans le fond et nous respectons la Constitution. Nous avons donc décidé de partir.»

Le PMSD était en désaccord profond avec ce projet de loi

«Il faut préserver Maurice des tendances totalitaires. Le projet de loi a été présenté sournoisement pendant une période de fêtes. Tout s’est passé dans le secret.»

 

Sur la démission en bloc

XLD : «Nous avons été une lueur d’espoir avec l’action que nous avons prise. Elle a permis de faire capoter le projet de loi de la création d’une Prosecution commission.»

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires