PMSD: Marie-Claire Monty franchira-t-elle le pas ?

Avec le soutien de
L’élue de la circonscription n°4 réfléchit à son avenir politique après la démission des Bleus du gouvernement…

L’élue de la circonscription n°4 réfléchit à son avenir politique, après la démission des Bleus du gouvernement…

Son cœur balance entre le gouvernement et l’opposition. La députée du PMSD Marie-Claire Monty réfléchit à son avenir politique. C’est ce qu’elle a laissé entendre, à son entourage en tout cas. D’ailleurs, elle a eu une réunion avec des proches dans la soirée du jeudi 22 décembre, apprend-on.

L’élue de la circonscription n°4 (Port-Louis Nord–Montagne-Longue) était en contact avec son leader, mercredi. Elle lui avait fait comprendre qu’elle ne serait pas au Parlement en raison d’engagements professionnels. Depuis, cependant, il n’y a eu aucune communication avec les dirigeants des Bleus.

«Nous ne nous sommes pas parlé depuis la réunion de mercredi. Il ne faut pas donc spéculer sur l’éventuelle décision de Marie-Claire Monty», déclare Xavier-Luc Duval à l’express. Ce dernier organisera d’ailleurs une conférence de presse qui sera retransmise en direct sur la page Facebook de l’express, ce vendredi 23 décembre. En revanche, toujours à la direction du PMSD, un membre influent de ce parti ajoute qu’il n’est pas dans leurs habitudes de retenir un membre qui souhaite aller voir ailleurs. 

«Pas de rencontre»

Cependant, lors de l’élection du président du conseil de district de Flacq jeudi matin, le leader du MSM, Pravind Jugnauth, a nié avoir rencontré la députée du PMSD. Mais il concède qu’il a eu une conversation téléphonique avec elle. «Elle m’avait téléphoné pour savoir ce qui s’est passé avec le Prosecution Commission Bill. Je lui ai tout expliqué, mais il n’y a pas eu de rencontre», dit-il.

Marie-Claire Monty basculera-t-elle dans le camp du gouvernement ? Déjà, dans les milieux politiques, on souligne que son ticket proviendrait du quota réservé au MSM.

On sait également que le parti orange caresse l’ambition de récupérer plusieurs éléments bleus. Guito Lepoigneur, élu dans la circonscription n°20 (Beau-Bassin–Petite- Rivière), affirmait ainsi avoir eu une proposition du gouvernement pour être ministre. Proposition qu’il a refusée.

«Oui, on m’a contacté. Mais j’ai immédiatement mis fin à cette communication. J’ai été élu sous la bannière du PMSD. Je ne suis pas intéressé par un gros poste ni par une étiquette de transfuge», avait-il notamment déclaré à l’express.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires