Abattage de chauves-souris: le terrain de chasse de la SMF s’étend jusqu'aux forêts

Avec le soutien de
Les exercices d’abattage ont lieu à l’aube et au crépuscule.

Les exercices d’abattage ont lieu à l’aube et au crépuscule.

Depuis cette semaine, l’exercice d’abattage des chauves-souris s’est étendu jusqu'aux forêts. Pourtant, au début, le ministère avait annoncé que cette campagne-ci n’allait se faire que dans les vergers et à la demande des planteurs. Mais au début de cette semaine, des habitants de la région d’Ébène et de Réduit ont entendu des coups de feu à ces deux endroits. Sollicité, le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seerutun a confirmé que l’abattage se fait aussi dans la nature, dans les espaces boisés dans la région de Réduit. «Cette région a une forte population de chauves-souris. C’est la raison pour laquelle les équipes y sont», a-t-il déclaré. Selon des habitants, des éléments de la Special Mobile Force sont à l’œuvre à l’aube et à la tombée de la nuit.

Sollicité, un membre du National Parks and Conservation Service explique que l’abattage de ces bêtes dans les vergers aiderait les planteurs, mais que son extension aux forêts n’a aucune utilité. «Une étude réalisée sur les chauves-souris de Maurice démontre que ces bêtes se nourrissent plusieurs semaines dans un même endroit», explique-t-il. De ce fait, les abattre dans les vergers les aurait fait fuir, protégeant ainsi les fruits.

«L’abattage en forêt ne fait que diminuer la population de ces mammifères sans pour autant protéger les récoltes», poursuit notre interlocuteur.

La campagne d’abattage a débuté, le vendredi 9 décembre, et se poursuivra jusqu’au vendredi 23. Plusieurs planteurs ont déjà fait appel au ministère et selon une source autorisée, les demandes ne cessent d’augmenter. À terme, le ministère prévoit de réduire la population de chauves-souris de 10 000. L’année dernière, environ 18 000 sur 90 000 de ces mammifères avaient été tués.

Il faudra attendre la fin de la campagne pour avoir une idée du nombre de bêtes abattues cette fois-ci.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires