Bar Council: «Toute modification à la Constitution ne doit pas être précipitée…»

Avec le soutien de
(Photo d'archive) Les membres du Bar Council se réuniront lundi pour discuter de la Prosecution Commission.

(Photo d'archive) Les membres du Bar Council se réuniront, lundi, pour discuter de la Prosecution Commission.

«Toutes les parties prenantes et surtout les membres du Bar Council doivent avoir largement le temps pour considérer, consulter et exprimer leurs points de vue sur ce projet de loi... » C’est ce qu’ont déclaré des membres du barreau qui ont adressé une correspondance à l’Attorney General, Me Ravi Yerrigadoo, sur la Prosecution Commission, vendredi 16 décembre.

Les membres du Bar Council sont d’avis que toute modification apportée à la Constitution doit être minutieusement examinée. «Any proposed amendment to the Constitution should not be rushed through in as much as any amendment to the Constitution should be viewed very seriously and cautiously…», ont-ils fait ressortir. Et de préciser dans la lettre que «plusieurs requêtes ont été faites pour tenir une réunion afin de prendre connaissance de ce projet de loi avant de se prononcer sur le sujet».

Le 15 décembre dernier l’Attorney General avait fait parvenir une lettre au Bar Council l'informant que dès que le projet de loi sera approuvé, il sera rendu public et sera communiqué aux membres du barreau. D’où la réaction des avocats qui précisent que tout amendement à la Constitution doit être sérieusement étudié au préalable. «This proposed amendment relates to the powers of the Director of Public Prosecutions (DPP) which constitute one of the cornerstones of our democratic society», explique Me Yahia Nazroo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires